Histoire du groupe eiffage

Standard

eiffage

Depuis sa création, le groupe Eiffage a permis la réalisation de certains des plus grands projets de construction de ces 170 dernières années. Ainsi, il a bâti quelques-uns des monuments les plus célèbres de notre civilisation actuelle : l’opéra de Sydney en Australie, le Palais Omnisports de Paris Bercy, et bien entendu, la Tour Eiffel. Mais le groupe n’en a pas moins réalisé en aménagement urbain avec des logements, des bureaux, des autoroutes, le tunnel sous la Manche etc.

Voici donc l’histoire d’un des groupes français et européens les plus performants dans le domaine de l’immobilier : le groupe Eiffage.

Chronologie de la constitution du groupe Eiffage

    -> 1844 fut la 1ère date marquante du groupe. Cette année a vu la fin des travaux du canal du Nivernais (qui mesure 174 km) et la création de la société familiale de BTP : Fougerolle, par Philippe Fougerolle.

    -> C’est en 1850 que la société Eiffel, spécialiste en construction métallique naquit.

    -> Puis en 1863, Emile Quillery créa à son tour à Saint-Maur-des-Fossées, l’Entreprise qui porta le nom familal.

    -> L’année 1897 fut celle de la création de la société Forclum (Force et lumière électriques)

    -> En 1924, l’entreprise spécialisée dans le BTP dénommé SAE (Société Auxiliaire d’Entreprises Electriques et de Travaux Publics) est créée.

    -> Puis s’en suivit le début de la formation du groupe :

    -> 1985 : intégration de Forclum dans l’entreprise Fougerolle ; 1990 : acquisition de la Société Eiffel par SAE.

    -> Et enfin, en 1992, les entreprises Fougerolle et SAE s’unirent pour former le Groupe Eiffage

    -> La plus récente création a eu lieu en 2000 : celle d’Eiffage Construction par le regroupement de Fougerolle, Quillery et SAE.

Envergure du groupe Eiffage

pierre berger

Comme énoncé plus haut, le Groupe Eiffage est né du regroupement de poids lourds dans l’industrie du bâtiment, de la construction, des travaux publics et aménagements urbains. Ce qui fait de lui, le 3ème groupe français en BTP et concessions, et le 5ème à l’échelle Européenne.

L’association de Fougerolle et SAE regroupe aujourd’hui plus de 68.000 employés et collaborateurs autour de son PDG Pierre Berger. Ensemble, ils pèsent plus de 14 milliards d’euros de chiffres d’affaires et règnent sur les domaines de la concession et PPP, de la construction, des travaux publics, de l’énergie et du métal.

Eiffage Construction est aujourd’hui un des plus grands noms du BTP mondial.

Le groupe Eiffage, un géant dans ses domaines

Le Canal du Nivernais, La Tour Eiffel (LE symbole mondial de Paris), le Port de Dakar, le pont de Tancarville, l’opéra de Sydney, l’aéroport de Jakarta, la Pyramide du Louvre. Voilà « quelques » œuvres du Groupe Eiffage. Mais hormis ces grandes constructions, le Groupe est également un des plus grands constructeurs-promoteurs immobiliers français, avec Bouygues, Vinci et Nexity. Ils proposent des logements neufs dans toute la France.

Mode : 3 marques qui montent

Standard

Sur la vague déferlante de la tendance en matière de mode surfent toutes sortes de marques les unes tout aussi originales que les autres ! Pour cette année, voici donc quelques marques qui ont le plus tendance à se démarquer de toutes dans cette grande spirale concurrentielle qu’est la mode.

La marque italienne ASH continue sur sa lancée

ash-marqueDepuis sa création dans les années 2 000, la marque ASH a su s’imposer dans le monde de la mode. Spécialisée dans les chaussures de fabrication italienne, ASH est très appréciée par les fashionistas adeptes de glamour et de vintage. Les articles de cette marque qui ne cesse de monter sur la déferlante de la mode se rapprochent à la perfection des attentes de ses consommatrices toujours plus exigeantes. Ainsi, ASH propose sa collection Fashion Sport et aussi sa collection Main Line. Chacune de ses low boots, ou bottes ultra-hautes, ou encore sandales de soirées et escarpins entre autres font le bonheur des mordues de la marque ASH.

D’ailleurs la tendance incontournable du moment pour ces « divas italiennes » est à la fois féminine et rock’n roll. Les sneakers compensés s’habillent de cuir ou de satin et se parent de détails de luxe. Les matériaux de grande qualité, les couleurs subtilement mariées ainsi que le design affirmé qui démarquent ASH de toutes les autres marques fashionfont qu’avoir sa ou ses paires de ASH est le MUST HAVE pour toutes celles qui veulent absolument faire partie de la vague de la tendance !

La marque Heidi’s est en bonne voie

sac-heidi'sLe sac à main ! Cet incontournable accessoire de mode pour les femmes suit également une mode bien distincte chaque année. D’ailleurs Nena Woreth, la créatrice de la marque Heidi’s l’a bien comprise et a donc relevé le défi de séduire les femmes modernes à la recherche de la touche de sophistication et de féminité qui les symboliseront à la perfection ! Le pari pour la créatrice est gagné, car ses sacs Heidi’s font partie des marques qui montent désormais dans la tendance. Caractérisés essentiellement par une matière très noble, les sacs Heidi’s en cuir souple ou en vachette offrent un look intemporel et stylé a toutes celles qui les portent.

Du sac bye bye, à la besace à franges, en passant par le sac seau pour finir avec le grand retour des cabas, les sacs en cuir de Heidi’s surfent incontestablement sur la déferlante ! La tendance gypsy et l’attitude trendy entre autres sont au rendez-vous avec la star montante des marques de sacs Heidi’s.  Pour toutes les fashionistas, le moment est venu de succomber à la bonne odeur du cuir et au MUST HAVE des sacs Heidi’s !

Primark ou la révolution !

La marque irlandaise Primark fera le bonheur des grandes accros à la mode ! Des marques de vêtements de luxe, des looks très tendance et surtout à petits prix, voilà un cocktail tout à fait explosif qui ne manquera de faire tomber dans la fièvre du shopping plusieurs fashionaddict ! Primark n’est plus à présenter dans toute l’Europe, la France omise ! Mais depuis le mois de décembre 2013 et jusqu’en juin 2014, Primark promet d’ouvrir plusieurs milliers de m² de rayons de mode aux villes françaises et à ses mordues du fashion. La dernière tendance tout en style et de surcroît à prix mini, voilà qui fera de Primark une marque qui montera bien haut dans la mode en France !

 

Histoire de la marque Havaianas

Standard

Havaianas

Havaianas est une marque brésilienne qui se spécialise dans la fabrication de sandales inspirées des zori japonaises. Les sandales de la marque se reconnaissent aisément grâce à leur semelle plate à la texture grain de riz, reliée au pied par deux lanières en caoutchouc qui se placent entre les deux premiers orteils.

Havaianas, les dates importantes

Depuis son lancement en 1962 par Alpargatas (une entreprise brésilienne du nom de son créateur Sao Paulo Alpargatas), la marque Havaianas fait partie de la fierté nationale du Brésil. Les sandales vivent un succès fou, le côté confort et l’attractivité du petit prix contribuant beaucoup à sa renommés. La marque vivant des beaux jours heureux, les imitations n’ont pas tardé à apparaître et c’est en 1970 que le slogan « Havaianas, la vraie » a été lancée.

Chico Anysio, le comédien culte du pays prône les qualités du produit dans les années 70 et 80. En 1993, la marque lance la ligne Top monochrome pour introduire les Havaianas dans l’univers de la mode, cette fois en arborant le titre d’accessoire. En 1994, le slogan change en « Havaianas, tout le monde la porte » et les plus grandes stars exhibent leurs pieds arborant les fameuses sandales, jusqu’aux murs newyorkais qui s’ornent de grandes représentations Havaianas du grand artiste Mc Faul. L’année 1998 a été marquée par les Havaianas Brasil spéciales Coupe du Monde.

Havaianas dans les années 2000 à aujourd’hui

Avec les années 2000, la marque s’ouvre à l’internationale et en 2002, elle habille les créations de Jean Paul Gautier. En 2003, c’est au tour de Jean-Charles de Castelbajac ainsi que Francesco Smalto en 2004. En 2006, la ligne Slim est lancée et la première boutique en France ouvre ses portes à Saint Tropez. En 2007, elle se place comme sponsor officiel de la cérémonie des oscars, et participe à la Fashion week de New York.

Ensuite, une filiale européenne est implantée à Madrid en 2008. En 2009, la griffe renforce sa renommée mondiale et « plante » un champ de tongs au pied de la Tour Eiffel. Elle inaugure la même année l’Espace Havaianas dans la ville de Sao Paulo au Brésil et une ligne de sacs colorés a été lancée. Actuellement, plus de 85 pays consomment les produits de la marque.

havaianas (1)

Havaianas, quelques chiffres

Pour célébrer son demi-siècle d’existence, Havaianas reproduit en série limitée de 50.000 paires, la première paire de sandales de la marque qui fut une paire de tongs blanches à lanières bleues. La totalité des ventes sera ensuite reversée à l’Unicef pour financer des projets au Brésil. Après plus de 50 ans, Havaianas n’a pas pris une seule ride. Encore mieux, les paires de tongs griffées de la marque se produisent à pas moins de 205 millions d’exemplaires chaque année et elles se vendent dans plus de 85 pays à travers le monde.

Depuis 1962 jusqu’en 2012, plus de 4 milliards de paires de Havaianas sont vendues dans le monde pour un chiffre d’affaires de plus de 500 millions d’euros.

Havaianas ou du caoutchouc devenu le must have à prix d’or

La campagne marketing de la marque brésilienne a porté ses fruits tant et si bien qu’un phénomène est né. En effet, le produit est devenu le must have qui se vend en plus à prix d’or. Une paire de tongs Havaianas se vend en moyenne aux environs de 20 € et le produit peut même être proposé à 60 €. Au Brésil, les Havaianas Swarovski incrustées de 174 cristaux peuvent atteindre la bagatelle de 100 €.

Crowdimo fait le buzz

Standard

La France a été bouleversée par une proposition pour le moins fantaisiste de son Président, laquelle a paru dans le journal Parisien. Crowdimo, à l’origine de l’opération a fait toutefois le buzz avec cette campagne. Mais en quoi a consisté cette campagne ? Quel est l’objectif poursuivi ?

Une annonce de presse insolite

fracois hollande

Les dates des 13 et 14 juillet derniers n’ont pas seulement été marquées par la fête de l’indépendance. En effet, dans le journal le Parisien, les citoyens français ont également eu la surprise de découvrir un François Hollande avec une affiche qui propose la vente du Palais de l’Elysée pour un « investissement libre à partir de 1 euro ». Encore plus percutant, le sous-titre qui annonce que « Le 14 juillet 1789, les Français ont pris la Bastille. Le 14 juillet 2015, Crowdimo.fr permet aux Français de racheter l’Elysée ».

D’après le directeur du développement de Crowdimo Invest, Charley Azoulay, « Cette campagne est un test grandeur nature pour prouver la puissance financière du crowdfunding et éviter que les joyaux immobiliers sortent du patrimoine national ».

Le crowdfunding, un effet de mode ?

L’entreprise fondée en janvier dernier se spécialise dans le crowfunding immobilier. Pour ceux qui ne connaissent pas encore le sujet, le crowdfunding est un genre de financement participatif dont le principe consiste en un financement par la foule, lequel permettra aux particuliers d’amasser des fonds pour financer leurs projets.

Crowdimo se lance ainsi comme challenge d’offrir à tous les moyens d’investir en groupe dans le secteur immobilier, dans le cadre d’un investissement locatif, ou d’un investissement viager, ou d’une rénovation immobilière,… Le concept est en tout cas prometteur, d’autant plus que Crowdimo compte sur le buzz médiatique pour atteindre ses objectifs.

D’une redoutable efficacité

euro

On ne pourra pas dire que le concept est inefficace, comme le directeur du site Bordeauximmo9.com. En effet, Crowdimo a tenu à apporter la preuve de la redoutable efficacité de sa campagne « présidentielle ». En un peu plus de 48 heures, les fonds recueillis ont atteint la bagatelle de 14 millions d’euros, sans parler des nombreuses promesses de don qui s’élèvent à plusieurs millions, d’après Charley Azouley. Encore mieux, il semblerait que les investisseurs se soient tellement prêtés au jeu que près de 80 millions d’euros auraient été récoltés !

Dans quel objectif ?

Le but de la campagne a été de permettre aux français de posséder certains des joyaux nationaux que les autorités publiques cèdent chaque année dans le but de solder la dette du pays. Il est à rappeler que plus de 60 millions d’euros résultent de ces ventes, lesquelles sont souvent attribuées aux investisseurs étrangers. Et toujours selon le directeur de développement de Crowdimo Invest, « les personnes ont souscrit pour démontrer leur capacité à se mobiliser pour leur pays ».

C’est fort de ces résultats prodigieux que Crowdimo compte attirer l’attention de la présidence sur leur espoir de pouvoir enfin revendre ce type de biens à ses concitoyens via le concept du Crowdfunding.

Et ensuite ?

Une bonne nouvelle déjà, c’est que le gouvernement n’entamerait pas de poursuite concernant le buzz avec comme support le Président. Ce qui signifie alors que le message est bel et bien passé, et est arrivé jusqu’aux oreilles présidentielles. Reste donc à voir la suite d’autant plus que la campagne ne prendra fin que ce dimanche.

Facebook : un centre de recherche sur l’Intelligence artificielle à Paris

Standard

Le géant du web Facebook a révélé le Mardi 02 Juin dernier la création d’un centre de recherche sur l’Intelligence Artificielle à Paris.

FAIR, le nouveau centre de recherche

FAIR

Ce 02 Juin, Facebook annonçait l’ouverture d’un nouveau centre situé dans la capitale française. Facebook Artificial Intelligence Research ou FAIR sera son pôle européen de recherche sur l’intelligence artificielle, un des domaines privilégiés du groupe.

Le centre a déjà recruté officiellement six personnes, mais prévoit d’embaucher à terme entre 40 et 50 personnes, dont une vingtaine de chercheurs. Le Directeur de l’équipe a également déjà été nommé. Yann LeCun, un Français spécialiste de l’intelligence artificielle et professeur à la New York Université tiendra donc les rênes du 1er laboratoire de recherche francophone de Facebook.

L’intelligence artificielle, une priorité de Facebook

L’intelligence artificielle est un des domaines qui intéresse le plus le puissant groupe internet. Elle a déjà permis la création du « deep learning » ou apprentissage en profondeur. C’est un système qui permet aux ordinateurs l’auto-apprentissage, et ainsi développer leur compréhension des textes et images, et mieux organiser le flux d’informations des fils d’actualités.

reconnaissance vocale

Son application va de la reconnaissance vocale à la traduction automatique de textes en passant par la réalité virtuelle. Grâce à cette intelligence artificielle, les spam et contenus violents sont automatiquement détectés. Elle est tellement pointue qu’elle est capable de reconnaitre 487 sports différents dans des vidéos.

Dans une dizaine d’années au plus tard, elle confèrera aux machines la faculté de mener à bien des tâches qui demandent un raisonnement et ce, sans intervention humaine. A terme, les ordinateurs devraient pouvoir retranscrire, résumer et traduire un texte et même, tenir une conversation avec quelqu’un.

Pourquoi avoir choisi la France ?

Les grands noms du monde de la technologie privilégient de plus en plus la France pour y installer leurs centres de recherches. Après Google qui avait ouvert en 2013 son centre culturel à Paris, c’est au tour d’un autre colosse américain de l’internet de venir s’implanter dans la capitale française.

Yann LeCun

Selon les dirigeants de Facebook, il existe en France une concentration de génies et de spécialistes dans le domaine des mathématiques et de l’informatique. Yann LeCun appuie cet avis en affirmant que le pays possède les meilleurs chercheurs et institution de recherche en informatique au monde.

Mais à côté de cette qualité des chercheurs, d’autres critères rendent la France attractive : les salaires y sont moins élevés qu’aux Etats Unis, les sociétés peuvent également bénéficier de crédit d’impôt de recherche.

Boursedescredits.com sort une nouvelle version de son site

Standard

Boursedescredits.

La société commerciale française BoursedesCrédits, spécialisée dans la distribution de services financiers, vient de sortir une nouvelle version de son site, le boursedescrédits.com.

Une équipe de professionnels à votre service

Boursedescredits.com est un site qui se spécialise dans la distribution de plusieurs services financiers. Parmi ces services, on peut distinguer le courtage en crédit immobilier, le courtage en assurance crédit, le comparateur crédit à la consommation, le rachat de crédit et la comparaison de banque en ligne.

Le site s’applique à apporter une nouvelle vision du métier de courtier en se basant sur un modèle économique original, et permet ainsi de faciliter la compréhension et l’accès au monde du courtage et de la distribution de services financiers via internet.

Boursedescredits.com permet aux particuliers de comparer objectivement les meilleures offres et contrats disponibles sur le marché français. Comparaison « objective », car il est important de préciser que le site est totalement indépendant, le capital de la société n’étant nullement détenu par des assureurs ou autres organismes financiers.

Une nouvelle version du site Boursedescredits.com

boursedescredits

Il existe plusieurs moyens pour joindre la société Bourse des Crédits : il est possible de contacter son conseiller soit par téléphone, soit dans les locaux de la société à Paris, soit sur leur site internet boursedescredits.com.

Ce site a d’ailleurs tout récemment hérité d’une toute nouvelle version, encore plus adaptée aux besoins de sa clientèle : en effet, le site offre une navigation plus aisée, et permet aux utilisateurs de trouver plus facilement des réponses à leurs interrogations sur le monde du courtage. Dans sa « boîte à outils », le client pourra retrouver les informations suivantes :

– Lettres types : il s’agit de lettres types à télécharger qui aideront le client pour une demande de report de mensualité, une demande de remboursement anticipé d’un crédit ou une demande de délai de paiement pour l’impôt sur le revenu. Il suffira au client d’imprimer et de recopier les lettres types.

– Lexique Rachat de crédits : cette rubrique permet de comprendre les termes techniques sur le rachat de crédit, et du monde de la finance en général.

– Vos questions, nos réponses : il s’agit d’une FAQ, c’est-à-dire les questions les plus fréquemment posées concernant le fonctionnement du rachat de crédit.

– Outil de simulation : ici, on retrouve plusieurs simulateurs qui permettent de calculer soit les mensualités de remboursement, soit le taux d’endettement ou encore un simulateur de rachat de crédits.

– Baromètre taux rachat crédits locataires : comme son nom l’indique, on y retrouve des informations utiles sur les meilleurs taux en rachat de crédit locataire.

– Baromètre taux rachat de crédit propriétaire : on y retrouve les mêmes sortes d’informations que pour la rubrique précédente, mais cette fois-ci pour les propriétaires.

Les meilleures marques de bricolage

Standard

Les bricoleurs et les artisans le savent bien et on n’arrête pas de vous le dire sur tous les sites de bricolage : de bons outils sont nécessaires pour obtenir un travail irréprochable. Mais quelles sont alors les meilleures marques en termes d’outillages de bricolage ?

Bosch, une valeur sure

bosch

Voilà maintenant plus d’une décennie que la marque Bosch s’est installée en leader dans le domaine des outillages de bricolage, notamment concernant l’outillage électroportatif. Que ce soit les scies, les perceuses, les ponceuses ou autres, la marque Bosch est synonyme de fiabilité. D’ailleurs, bon nombre d’entre nous utilisent encore les outils Bosch qu’utilisaient nos pères de leur temps.

Aujourd’hui, la marque continue toujours d’innover afin d’offrir aux bricoleurs la meilleure expérience possible en termes de bricolage et de travaux, notamment grâce à des outils précis, efficaces et pratiques. Cela peut alors concerner le jardinage, les aspirateurs en tous genres, les détecteurs électroniques divers, etc. Il faut savoir alors que la marque Bosch est surtout spécialisée dans les outils motorisés, où elle affirme une véritable domination du marché, notamment en raison de sa qualité de fabrication exceptionnelle.

Facom, tout pour l’outillage

facom

Si la marque Facom est surtout connue pour sa gamme de clés destinées à la mécanique notamment la mécanique auto, il faut savoir qu’elle œuvre dans des domaines bien plus vastes que cela. En effet, Facom propose également des produits spécifiques pour la mécanique dans l’aéronautique et bien d’autres domaines plus pointus encore. Forte de plusieurs années d’expérience, la marque Facom fait partie des leaders incontestés dans le monde entier en ce qui concerne l’outillage : clés en tous genres, tournevis, pinces spécifiques, les bricoleurs trouveront chez Facom le top du top dans ce domaine.

La marque développe d’ailleurs ses produits autour de trois axes majeurs : la sécurité, la productivité et la rapidité. Tous les outils Facom sont alors optimisés pour garantir la sécurité de ses utilisateurs, pour offrir une utilisation facile notamment par rapport au rangement, ainsi que la possibilité de réaliser rapidement l’inventaire de tous les outils grâce à une disposition minutieuse.

Stanley : l’essentiel du bon bricoleur

stanley

Stanley fait également partie des meilleures marques en termes d’outils de bricolage. La raison à cela est simple : la marque propose une très large gamme de produits, de manière à ce que les bricoleurs puissent trouver tout ce dont ils ont besoin. Cela peut alors concerner les différents outils de découpe comme les scies, les instruments pour poncer et pour polir, mais aussi les outils basiques comme les mètres, les marteaux, les pinces, les indicateurs de niveau, les scies à métaux, les cutters, etc.

Que vous soyez plombier, électricien, architecte ou autres, vous trouverez chez Stanley tous les outils dont vous aurez besoin au quotidien. De plus, la marque Stanley s’efforce de proposer des produits innovants de manière à ce que le bricolage devienne un véritable jeu d’enfants. Par exemple, la marque propose une large gamme de niveaux laser rotatifs, qui permettent de gagner beaucoup de temps pour les différents travaux de précision.

Il faut savoir que Stanley a également prévu des outils pour les métiers spécifiques comme celui de plaquiste, de décorateur ou même de géomètre, etc. Que vous soyez professionnel ou simple bricoleur, les produits Stanley sauront vous satisfaire au quotidien.

Gagner plus de visibilité pour votre marque grâce aux autocollants 3D

Standard

La visibilité de l’entreprise et de la marque ont beaucoup d’importance en publicité. Plus elles sont visibles, plus cela augmente la chance qu’elles se fassent connaitre. Il faut cependant savoir bien choisir le support ou l’objet publicitaire approprié et le plus efficace pour promouvoir la marque (ex : autocollants 3D, T-shirt…)

Le choix des supports publicitaires

Le but de la publicité est d’abord de faire connaitre une marque avant de séduire et convaincre la cible. Cependant, il faut savoir bien choisir les supports publicitaires les plus appropriés à l’image de marque de l’entreprise. En effet, ils peuvent alors prendre différentes formes : média ou hors-média. Média lorsque la publicité emprunte diverses matérielles pour diffuser le message, hors-média lorsque la publicité n’utilise aucun support mais soutient par contre la publicité média. La publicité média est ouverte à une audience plus élargie par rapport à l’hors-média qui, parfois est restreinte. A part promouvoir la marque, il existe également plusieurs raisons pour utiliser chaque support : fidéliser la clientèle, conquérir des prospects… Cependant, il faut savoir bien choisir le support à utiliser pour pouvoir faire connaitre une marque et arriver à la finalité de chacun, quoique le principe reste le même chez les deux types de support : améliorer et augmenter la visibilité de l’entreprise ainsi que de la marque.

Optimiser la visibilité d’une marque grâce aux autocollants 3D

doming-autocollantUn objet publicitaire peu utilisé et encore en plein essor, les autocollants 3D promettent de contribuer également à l’accroissement de la notoriété de l’entreprise et de la marque. Pour ce type de support publicitaire, le principe est évident : mettre en relief l’image de la marque d’une entreprise. Cela semble très efficace pour une entreprise souhaitant développer sa notoriété augmenter sa visibilité car non seulement c’est une méthode moderne mais surtout il peut également être accessible à tous. Adhésifs, pouvant être collés un peu partout, les autocollants 3D peuvent être des objets publicitaires très attractifs, répondant aux normes du système « eye-catching ». Cependant, l’utilité et l’efficacité de cet objet publicitaire très récent pour la marque d’entreprise sont fort envisageables.

DPAM : la saga d’une marque de vêtements pour enfants

Standard

La marque DPAM ou Du Pareil Au Même fait partie des plus grandes marques de vêtements connues dans le monde. Exclusivement pour les enfants de 0 à 14 ans, Du Pareil Au Même attribue son énorme succès grâce à sa formule gagnante qualité exceptionnelle et prix compétitif ! Découvrez donc DPAM, l’histoire d’une marque.

DPAM à ses touts débuts

Simon Benharrous est à l’origine du concept DPAM. Cet homme, doté d’un don de créateur pour les costumes de théâtre, ouvrit un commerce de solderies de vêtements en 1978 pour son propre compte. Son activité, essentiellement autour des tenues vestimentaires, lui a donné l’inspiration d’apporter une révolution dans la mode des vêtements enfantins. D’ailleurs à ses yeux, il la trouvait en ces temps-là trop classique et ne convenant pas du tout à la joie de vivre qui devrait dominer le monde des enfants. Ainsi guidé par son expérience de théâtre et par une imagination formidablement inventive, il fit ce dans quoi il était le maître : dessiner, créer, enluminer, … jusqu’à ce qu’une joyeuse et colorée ligne de vêtements pour enfants vit enfin le jour.

« Tout autre chose » prend vie

dpam-logoBien décidé à faire profiter les enfants de ses toutes nouvelles créations, Simon Benharrous a donné le nom « Tout autre chose » à plus d’une dizaine de magasins dans lesquels sa formule commerciale favorite qualité et prix compétitif a donné le ton. En 1986, « Tout autre chose », comme son nom l’indique si bien, est une véritable bouffée d’air frais dans la mode vestimentaire des enfants. Finis les accoutrements traditionnels et ennuyeux des enfants, place à la couleur et à la fantaisie !

DPAM se fait une place de leader

Avec un nouveau nom « Du Pareil Au Même », la marque « Tout autre chose » s’est spécialisée dans la création de ligne de vêtements pour les petits de 3 mois jusqu’aux grands enfants de 14 ans en 1990. DPAM de Simon Benharrous remporte un tel succès tant et si bien qu’il a même fini par déloger la marque Jacadi de son trône de leader en vêtements pour enfants.

DPAM élargit son activité

Fort de son triomphe et trouvant le marché autour du monde de Bébé fort intéressant, DPAM décide de développer son domaine d’activité. Ainsi en 1994, des boutiques Du Pareil Au Même Bébé proposent en plus des vêtements de bébé, des jouets, du matériel de puériculture et des articles déco pour sa chambre.dpam-habit

Un chiffre d’affaire particulièrement séduisant

L’année 1995, DPAM est coté au marché de la Bourse. Et en 1998, la société Konaneereprend les rênes de Du Pareil Au Même, les clés de la réussite en main. En effet, Simon Benharrous a parfaitement relevé son défi qu’il a fait réaliser à son entreprise une bagatelle de 718 millions de francs en guise de chiffre d’affaires annuel !

300 magasins en 10 ans

En 1999, DPAM en est à l’ouverture de sa 100ème boutique. Et juste 10 ans après, elle affiche un empire de 400 magasins éparpillés dans le monde ! Mais DPAM n’est guère près de s’essouffler. La marque s’est également spécialisée dans les chaussures pour enfants en 2000 et met à contribution tous les moyens technologiques modernes pour garder sa place indétrônable de leader. Les marques Petits Petons et Tout Compte Fait faisant désormais partie de son patrimoine depuis 2010, DPAM ne cesse de gagner de l’ampleur ! La formule Qualité et Petit Prix ayant fait largement ses preuves, la saga de la marque Du Pareil Au Même n’est sûrement pas près de prendre fin !

 

Histoire de la marque de vélos Trek

Standard

Le vélo prend une des formes les plus complètes parmi les moyens de transport utilisés par l’homme. En effet, il répond aux besoins de praticité et d’économie, mais encore, c’est un excellent moyen pour cultiver sa santé, tout en participant activement et efficacement à la lutte contre le réchauffement climatique. Parmi les plus grandes marques de vélos, Trek s’impose jusqu’à aujourd’hui comme la meilleure marque au monde pour les vélos de ville, de route et de montagne.

La marque Trek à ses origines

Richard Burke et Biseau Hogg ont créé « Trek Bicycle » en fin 1975 dans une ville du Wisconsin à Waterloo. Afin de commercialiser leurs produits, ils ont intégré la société de distribution de vélos Roth Corporation à Milwaukee, comme filiale. Les cadres en acier ont été les premières fabrications de la marque en début 1976, et celle-ci avait déjà comme cible le milieu et le haut de gamme du marché. Pour sa première année, Trek avait déjà fabriqué 900 cadres de vélos aux environs de 200 $, l’unité.

velo-trek-bike

Quand Trek devient indépendant sur le marché

Vers la fin de l’année 1976, Trek s’installe à son propre compte et l’année suivante, elle inaugure son premier magasin de vélos, Penn Cycle qui se trouve à Bloomington. L’entreprise désormais individuelle étant déjà partie pour atteindre le succès, a réussi à faire près de 2 millions de dollars de ventes de vélos avec des cadres en acier fabriqués à la main en trois ans seulement.

Trek s’impose sur le marché

Même sans une usine de fabrique à grande échelle, la marque Trek a réussi son pari et son chiffre de vente a crevé le plafond vers la fin des années 80. Consciente de la nécessité vitale de s’élargir pour accroître encore plus ses performances, Trek décide d’intégrer un nouveau local de 2.400 m² dans la banlieue de Waterloo. Grâce à une plus grande usine, Trek pouvait enfin développer ses compétences pour présenter des modèles de vélos complets. Les années 1982 et 1983 ont vu l’entrée imposante sur le marché des Trek 750 et 950, des vélos de route Trek en acier, et le 850, le tout premier VTT de la marque.

Trek sur la route du succès

Les clés du succès en main, Trek n’a pas arrêté de continuer sur sa lancée. En 1984 avec le Trek Components Group, elle décide encore de se spécialiser dans la vente des pièces détachées et des accessoires pour vélo, pour mieux couvrir le marché des vélos. Mais encore, elle se lance également avec succès dans la fabrication de cadres en aluminium et en fibre de carbone. « Trek Wear » aussi a vue le jour en 1988, une ligne également à succès de vêtements de cyclisme.

La marque Trek aujourd’hui

Aujourd’hui, une équipe performante de chercheurs et d’ingénieurs ne cesse de faire dans l’innovation afin de produire des vélos toujours plus à la pointe de la technologie, et toujours plus concurrentiels. D’ailleurs Trek représente actuellement un acteur important dans l’industrie du cycle, avec plusieurs millions de vélos Trek utilisés dans le monde.