Tout ce qu’il y a à savoir sur la préparation du mariage

Standard

Il a fait sa demande de mariage et vous avez accepté ! C’est génial. Vous avez fixé une date et choisi un thème, pour éviter les stress et les ratés du mariage, retrouvez ici tout ce qu’il y a à savoir sur la préparation de ce grand jour.

Déterminer le nombre d’invité

Avant de vous lancer dans la recherche de la salle de réception, de prestataires et de robes de marié, il faut d’abord définir le nombre d’invité. En effet, c’est le nombre de convives qui déterminera le choix de la salle. C’est également le critère qui pourra influencer grandement le budget à consacrer au traiteur.

Un an à six mois avant le jour J

Vous devez chercher les prestataires qui participeront à l’organisation de votre mariage : lieu de réception, DJ, traiteur, l’orchestre, le fleuriste, l’église, la mairie… N’hésitez pas à en rencontrer plusieurs dont la boutique de Juliette et vous fier au bouche-à-oreille pour trouver les meilleurs. Dans le cas du traiteur, il faut toujours réaliser une dégustation avant de signer.

Vous pouvez aussi commencer à feuilleter les magazines et parcourir les boutiques pour chercher la robe de mariée et le smoking. Enfin, pensez à réserver un photographe.

Six à trois mois avant le jour J

Dressez votre liste de mariage puis déposez-là dans le magasin de votre choix. Vous pouvez également le faire sur internet pour gagner du temps. C’est aussi le bon moment pour créer les faire-part et les distribuer au moins trois mois avant le D-day. Enfin, pensez à compléter votre dossier et le déposer à la mairie.

C’est aussi le moment de débuter votre préparation religieuse, le cas échéant. Que vous ayez décidé d’organiser un mariage religieux ou juste civil, il faut choisir les textes et le moment de pause dans vos préparatifs. Vous pouvez en profiter pour vous recentrer sur votre couple, loin des aspects matériels de la fête.

Deux mois à un mois avant le mariage

Prenez rendez-vous dans le salon de beauté de votre choix pour effectuer des essais de coiffure et de maquillage. Vous devez également instaurez une nouvelle routine beauté avec démaquillage quotidien, masque hebdomadaire et jus de citron pressé au réveil, pour avoir une peau sublime le jour J. Ne manger trop salé ni trop gras pour éviter de prendre du poids. Et surtout, dormez !

Pensez également à nettoyer votre plan de table et contacter tous vos prestataires pour faire le point et s’organiser sur le déroulement du grand jour.

Une semaine avant le jour J

Détendez-vous ! C’est essentiel pour éviter les stress le jour J. Faites une liste exhaustive de tout ce qu’il vous reste à faire pour ne rien oublier et cocher la liste au fur et à mesure. Et surtout, n’hésitez pas à déléguer les tâches à vos témoins et proches.

Vous pouvez aussi essayer votre robe et mettre de l’ordre dans vos accessoires de mariage. Lancez-vous dans la décoration de la  réception un jour avant le jour J. Pensez à confier la coordination de la journée à une personne à qui vous faites confiance, ou mieux, à un(e) wedding planner. Puis passer une bonne nuit de sommeil pour être radieuse et en forme le grand jour.

Le jour J

Profiter de chaque instant et emmagasiner des souvenirs de ce grand jour pour toute une vie.

Le fonctionnement détaillé du portage salarial

Standard

Le portage salarial est une solution novatrice, qui sert à rassembler une activité d’un particulier sans affecter ses avantages et la sécurité du régime général des salariés comme l’URSSAF, la retraite ARRCO AGIRC, la prévoyance, la formation professionnelle continue, et le Pôle Emploi. Cette alternative attire de plus en plus de travailleurs en France. Elle permet d’exercer et d’élargir une activité professionnelle sans avoir à se préoccuper des obligations administratives associées aux autres statuts juridiques.

Principe du portage salarial

En passant par une entreprise de portage les freelances et indépendants peuvent faire fructifier leur activité en jouissant en même temps le statut d’un salarié. Ce statut simple et avantageux a été parvenu en France dans les années 1980. Il se révèle être innovant et en forte croissance depuis le début du 21ème siècle. Le portage salarial engage déjà près de 70 000 professionnels par an. Il s’est concrétisé en 2008 après sa légalisation dans le cadre de la loi de modernisation du marché du travail.

L’article L1251-64 du Code du travail conçoit que le portage salarial est une relation contractuelle entre une société de portage, l’individu concerné et des entreprises clientes. Il est donc question d’un dispositif relativement original où la personne portée est considérée comme salariée. Néanmoins, elle garde une certaine indépendance. Elle n’est pas obligée d’accepter les missions et les clients qui s’offrent à elle. Cette dernière peut établir une clientèle selon ses envies ou les occasions qui se présentent.

En compensation du travail effectué, le salarié porté touche un salaire dont le montant sera en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Ses frais professionnels seront aussi remboursés. En ce qui concerne les frais de gestion prélevés par l’entreprise de portage, sont estimés généralement aux alentours de 10 %.

Les bénéficiaires du statut

Le portage salarial concerne tout individu qui désire travailler en indépendance tout en gardant les avantages du statut de salarié. De cette manière, les indépendants, les entrepreneurs, les retraités actifs ou jeunes diplômés peuvent tenir une profession intellectuelle, sauf pour les professions libérales réglementées, sans condition d’expérience ou d’âge.

Le portage salarial permet d’exercer un métier d’une autre façon. Il se conforme à vos besoins dans les domaines du conseil, de l’expertise, de l’audit et de la gestion de projet. Les modalités nécessaires pour être salarié porté sont élémentaires. Il faut avoir de la motivation en ne craignant pas l’autonomie. Il est important de détenir des qualifications spécifiques pour les missions à effectuer dans le cadre du contrat de portage. Il peut également être capable de trouver des solutions adéquates et d’établir des tarifs convenables. Une fois que toutes ces dispositions sont réunies, il est possible de mener à bien une activité professionnelle en tant que salarié porté.

La société de portage règle la partie administrative

Tous les indépendants prennent conscience que travailler à son propre compte requiert un investissement personnel important qui s’avère être parfois difficile à gérer, les différentes tâches à effectuer les poussent à laisser un peu de côté leur vie personnelle. En ce qui concerne le contrat de portage salarial, c’est la société de portage  qui s’occupe de la partie administrative à la place du consultant.

Prospection et négociation commerciale

L’expert en portage prend contact avec une entreprise qui peut se charger de la mission. Ces deux entités établissent ensemble le tarif d’intervention, les frais professionnels à inclure, les délais. Elles déterminent clairement les objectifs de la prestation et la modalité des paiements.

Contrats de prestation

Le professionnel en portage propose à l’entreprise le contrat de prestation incluant les éléments de la négociation. Vient ensuite la signature du contrat. La durée de la mission qui tient compte des éléments de la négociation initiale sera mentionnée dans cette convention.

Exécution de la mission

Le consultant assure la réalisation de la prestation, en suivant ce qui a été défini dans le cahier des charges initial. Il effectue un compte rendu mensuel de l’avancement de sa mission à l’entreprise de portage. Celle-ci se charge du référencement, du contrat, de la facturation, et du recouvrement. Elle garantit la gestion salariale du professionnel. Durant la période de l’accomplissement de la mission, chaque mois, le professionnel reçoit un salaire mensuel proportionnel au montant de la prestation.

Achèvement de la mission

Une fois qu’une mission a terminé, une nouvelle mission débute, et tout revient à la prospection et la négociation. Si toutefois, le professionnel en portage n’obtient pas de nouvelle mission, le contrat de travail s’arrêterait, et l’entreprise lui restitue son solde de tout compte, le certificat de travail et l’attestation Pôle Emploi.

Cependant, dans le cas où vous voulez vous assurer que votre destinée est exactement dans ce mode d’organisation de travail atypique ou que vous souhaitez juste avoir plus d’information sur le fonctionnement du portage salarial, il existe des réunions d’information régulières organisées dans toute la France.

Comment savoir si mon enfant a l’appendicite ?

Standard

Votre enfant se plaint d’avoir mal au ventre depuis quelques jours. Et si c’était l’appendicite ?

Les enfants et les jeunes adultes ont plus de risques de souffrir d’appendicite. Comment reconnaître les symptômes ?

Qu’est-ce que l’appendicite ?

L’appendicite est une inflammation soudaine de l’appendice. Un petit segment de l’intestin mesurant une dizaine de centimètres de long et quelques millimètres de large. L’appendice n’a pas de facteurs connus qui provoquent cette inflammation, mais la plupart du temps, elle est causée par une infection bactérienne.

Une crise de l’appendicite peut se montrer à n’importe quel âge, mais elle reste rare avant 3 ans.

Les symptômes de l’appendicite

L’appendicite peut présenter plusieurs symptômes similaires à ceux d’une gastro-entérite.

L’appendicite est difficilement identifiable, mais l’apparition de quelques signes doit alerter.

  • Votre enfant ressent une douleur abdominale : autour du nombril puis elle migre en bas du ventre à droite. La douleur est permanente et s’accentue dans les 24 heures surtout lorsque l’enfant marche ou se tient debout.
  • Une crise de l’appendicite peut s’accompagner d’une légère fièvre, aux alentours de 38 °C.
  • Votre enfant peut ressentir des nausées et avoir des vomissements.
  • La perte d’appétit est très fréquente en cas d’appendicite chez l’enfant, car c’est le symptôme caractéristique d’une inflammation de l’intestin.
  • Son ventre est rigide et il est impossible pour lui de le gonfler et de le creuser.
  • Votre enfant n’a pas envie de jouer ni de bouger. Dans le cas contraire, il est probable qu’il n’ait qu’un simple mal de ventre.

Le diagnostic et la prise en charge de l’appendicite chez l’enfant

Votre médecin effectuera une palpation de l’abdomen à votre enfant pour établir un diagnostic. Dans le cas où l’appendicite est plus aiguë et difficile à déceler, le médecin pourra prescrire des examens supplémentaires comme une analyse du sang ou une échographie de l’abdomen.

En cas de suspicion d’appendicite, le médecin généraliste dirige généralement l’enfant vers les urgences. Le traitement de l’appendicite reste chirurgical. C’est une opération bénigne, même pour un enfant en bas âge.

Il existe deux principales techniques de chirurgie pour le traitement de l’appendicite :

  • La chirurgie classique ou à ciel ouvert. Elle consiste à ouvrir la peau au niveau de la zone anatomique de l’organe, en bas et à droite du ventre. C’est la technique la plus ancienne.
  • La cœlioscopie : la chirurgie consiste à retirer l’appendice grâce à une microcaméra et d’instruments passés par de petites incisions abdominales. C’est une technique plus moderne, car elle ne laisse que de petites cicatrices minimes.

L’intervention se fait toujours sous anesthésie générale et l’hospitalisation est de 3 à 5 jours en moyenne.

Des antibiotiques seront prescrits à votre enfant en moyenne pendant 5 à 10 jours par rapport à la gravité de l’infection. Un contrôle régulier est réalisé pour assurer que la cicatrice ne se complique pas. À un mois de l’opération, la guérison de votre enfant est considérée comme acquise.

Attention :

En cas de premiers symptômes présents, évitez l’administration de laxatifs et d’analgésiques ou encore de mettre des poches d’eau chaudes sur la zone en question. Ceci peut constituer un réel danger pour l’enfant car l’appendice peut se perforer, et l’appendicite se transformera en péritonite. Dès les premiers signes de l’appendicite chez l’enfant, il est donc impératif de consulter un médecin.

Les abus dans les prestations funéraires : Comment les éviter ?

Standard

Une étude démontre que l’intérêt pour les prestations funéraires est en hausse. En effet, il est important de prévoir nos futures obsèques de notre vivant. Cela permet d’alléger la famille financièrement et émotionnellement. Néanmoins, il faut rester attentif quand on y souscrit. La raison est que personne n’est à l’abri des abus dans les prestations funéraires. Pour vous aider, voici comment les éviter.

Respects des prestations obligatoires

Dans le cadre de prestations funéraires, les agences de pompes funèbres sont soumises à des obligations. C’est-à-dire que parmi les services à proposer, certains doivent obligatoirement figurer dans chaque formule disponible.

Le transport du corps dans un véhicule habilité fait partie des prestations obligatoires. Effectivement, le corps d’un défunt ne peut être déplacé qu’avec l’aide d’un véhicule aménagé spécialement pour cela. Il comporte les emplacements nécessaires pour transporter le défunt en toute sécurité et de façon sanitaire.

Quand une personne souscrit à un contrat d’obsèques, elle doit obligatoirement choisir entre l’inhumation et la crémation. Selon le mode choisi, le souscripteur pourra choisir un cercueil ou une urne funéraire. L’entreprise funéraire contractée devra alors fournir l’un des deux lors de l’organisation des funérailles. Elle n’a pas le droit de modifier le modèle et devra livrer la référence, dont le client, a opté.

Le contrat signé et payé par le souscripteur devra être respecté dans son intégralité. Aucune modification ne pourra être apportée par l’agence de pompes funèbres. Par ailleurs, plusieurs éléments peuvent être mentionnés comme une garniture spécifique, une plaque d’identification et autre. Si l’entreprise n’honore pas son engagement, la famille du défunt peut porter plainte.

Ne s’assurer qu’aucun surcoût avec le temps

Un contrat signé pour des prestations funéraires peut s’étendre sur plusieurs années avant que le souscripteur ne décède. Entre temps, l’inflation peut prendre place. Cependant, malgré ces changements majeurs, l’entreprise en charge des obsèques est tenue d’exécuter les prestations convenues sans demander un surcoût.

Pour protéger ses proches d’un abus en cas d’inflation, l’assuré devra veiller à ce que ce paramètre soit pris en compte dans le contrat. Ainsi, personne n’aura à payer quoi que ce soit le jour de son décès.

En rappel, un contrat en prestation est un contrat où son souscripteur organise et s’acquitte des frais d’obsèques de son vivant. De cette façon il s’assure que sa famille et ses proches n’aient pas à se déranger pour cela lors de son décès. C’est pourquoi il doit s’assurer de payer les charges dans leur intégralité.

Comparer les concurrents

Si vous ne connaissez rien au domaine des prestations funéraires, vous devez vous lancer dans un comparatif. Vous ne devez jamais vous engager impulsivement auprès d’une entité en charge de cela. En ayant plusieurs données, vous pourrez faire des recoupements qui vous permettront de dégager les normes. Il est facile aujourd’hui de comparer les prix des différents acteurs du secteur en allant sur les sites internet directement. A titre d’exemple, vous pouvez faire la liste des critères qui sont importants pour vous, vous rendre sur le site de France Tombale et un autre site puis noter les prix des articles qui vous intéressent.

Pour éviter les abus, vous pouvez également vous faire accompagner et accompagner par une personne avec plus de connaissances sur le sujet. De cette façon vous serez assuré de choisir les bonnes formules et la meilleure protection. La personne en question peut aussi être un professionnel.

 

Qu’est-ce que le Bee’s wrap ?

Standard

Les bee’s wraps est un emballage utilisé pour recouvrir et conserver les aliments. Ils s’ajustent à la forme du récipient grâce à la chaleur des mains. Ce produit est créé à partir de la cire d’abeille notamment par ses propriétés antiseptiques et antifongiques qui procurent de nombreuses vertus (voir d’autres bienfaits de la cire d’abeille). Également hydrofuge, elle assure une conservation parfaite en maintenant la fraîcheur de vos fruits, légumes, sandwich, fromage… plus longtemps. Les Bee Wrap est donc une enveloppe qui joue une fonction similaire à celles des écorces et pelures sur les légumes et fruits. À la fois efficace et réutilisable, ils constituent une alternative écologique aux emballages classiques et polluants.

Petite histoire

La cire d’abeille a été autrefois utilisée par les Egyptiens afin d’embaumer la dépouille des défunts et assurer une meilleure conservation de celle-ci. Grâce aux qualités respirantes du coton, elle laisse s’échapper les gaz naturels produits par les aliments pour mieux les conserver.

Les avantages du Bee’s Wrap

Comme vous pouvez le constater, le Bee’s Wrap propose de nombreux avantages :

  • Le tissu laisse s’échapper l’air tout en assurant une meilleure conservation en préservant l’humidité des aliments.
  • L’emballage peut être utilisé aussi bien à l’air libre qu’au réfrigérateur ou congélateur.
  • Facile d’utilisation et d’entretien, ils permettent d’éviter le gaspillage. Ce qui les rend idéal pour les adeptes de l’anti-gaspillage.
  • Le Bee’s wrap est également polyvalent. Ils conservent efficacement tous types d’aliments : fruits, amandes, gâteaux, sandwichs, cookies, légumes… Ce qui permet de l’utiliser pour enrober les goûters des enfants comme le lunch des plus grands.
  • Ce produit est moins encombrant que les tupperwares et les vieux emballages en plastiques. Il est aussi très pratique, écologique et plus économique que ces derniers. En utilisant ce type d’emballage, plus besoin d’acheter du papier alu, des lunches box, des cellophanes… qui sont plus chers et moins efficaces.

Vous pouvez trouver des lots bee’s wrap prêts à l’emploi en supermarché ou sur internet. Mais il est aussi possible d’en créer soi-même et limité les coûts y afférent.

Enfin, les bee’s wrap sont réutilisables et recyclables. Vous pouvez juste le rincer sous l’eau froide et du savon doux après chaque utilisation puis le sécher à l’air libre (à plat de préférence) et l’utiliser à nouveau. Notez qu’il est déconseillé de rincer à l’eau chaude puisque la chaleur risque de faire fondre la cire. Il est également possible d’utiliser une éponge non abrasive pour nettoyage la toile. Par ailleurs, les bee’s wrap peuvent être utilisés pendant un an, voire plus, selon son usage si vous en prenez grand soin. En fin de vie, le Wrap peut être utilisé comme allume-feu et peut être composté.

Vous êtes à la recherche de moyen de conservation plus écologique et économique que la papier aluminium ou le film plastique ? Optez pour les bee’s wrap. Produit révolutionnaire, ils sont aujourd’hui l’indispensable à adopter pour une cuisine zéro déchet. À la fois polyvalent et pratique, ils enrobent tous vos aliments et plats tout en garantissant une conservation optimale. C’est donc la meilleure alternative des emballages en plastiques notamment par ses nombreux atouts.

Histoire de la marque Asics

Standard
Histoire de la marque Asics

On a l’embarras du choix sur les vêtements et les accessoires de sport, et parmi les marques les plus prisées, Asics est une référence en matière de chaussures de sport. Et voilà que depuis 70 ans d’existence, cette marque japonaise séduit les consommateurs des quatre coins du monde et toutes les disciplines sportives ont été étudiées minutieusement chacune afin d’avoir ses propres chaussures.

Histoire de la marque Asics

Asics ou le savoir-faire japonais

C’était le 1er septembre 1949 que Kihachiro Onitsuka a fondé une société portant son nom. Cordonnier dans ses fonctions, il s’est inspiré des gestes et mouvements des basketteurs pour confectionner des chaussures de basketball et les a commercialisées. Le succès n’a pas tardé à pointer son nez et 1951 était l’année de sacrement pour la société puisque le modèle Tiger a permis à un athlète du marathon de Boston de gagner et c’était le début d’une belle aventure.

Mais ce qui a vraiment fait la renommée de la marque, c’est cette rigueur dans les techniques orientales, c’est cette autodiscipline qu’a faite preuve son fondateur, mais surtout ce sens de l’observation qui lui a permis de concevoir ses premières paires de chaussures qui ont déclenché le succès.

Jusqu’à son dernier souffle, en 2007, Kihakiro Onitsuka était toujours à la tête de la grande firme et, à sa mort, l’ancien athlète du JO 1964, Motoi Oyama, a repris le flambeau en février 2008 en devenant le PDG de la société. La firme a renforcé davantage sa notoriété en faisant l’acquisition de la compagnie suédoise Haglöfs en 2010 et en 2016, elle a acheté Runkeeper.

Les articles portant l’enseigne se sont étendus vers les vêtements de sport et ne se sont plus focalisés sur le basketball, des chaussures de running, de volley-ball, d’athlétisme, de football, de tennis et d’autres disciplines.

Des technologies de pointe pour plus de confort

La firme réserve un point essentiel sur les principes qu’il a hérités de son fondateur : offrir le confort à ses consommateurs. Asics a alors adopté la formule “gel” pour la fabrication de ses baskets. Ce dispositif permet d’amortir les chocs, mais de servir également de support pour l’appui. Disposé dans la partie du talon et dans celle de l’avant-pied, ce gel offre un confort optimal pour les courses.

Il y a également la formule “Ortholite” qui préserve de la dermabrasion et d’optimiser la circulation de l’air à l’intérieur de la chaussure. La collection “ComforDry Sockliner” a été conçue avec ce procédé et préserve ainsi le pied des frottements, l’aère également.

Et surtout, la marque a breveté une technologie dont il a fait la découverte, “Solyte”, qui se caractérise par une semelle confectionnée dans un nouveau matériau de co-polymère sans EVA, dont l’action est de l’alléger, ce qui impacte également sur le poids de la chaussure, permettant par la suite d’éviter la déformation de la chaussure.

Des ambassadeurs de taille

Les particularités des chaussures et des vêtements de la marque Asics se trouvent dans ces technologies, mais également dans le choix des couleurs, dans son aérodynamisme, dans le style que de grands sportifs les ont choisis pour les compétitions. Ainsi, on lui assigne plusieurs noms, de grands noms du sport, toutes disciplines confondues.

On peut alors citer des ambassadeurs dont le nom est assimilé à la marque, entre autres les athlètes de la Fédération Française lors de JO de Rio mais dont le contrat s’étendra jusqu’aux JO de Tokyo. Il y a également les stars du basket-ball comme Michael Cooper ou Sam Perkins dans les années 80, ou encore Chris Morris au début des années 90.

Même la compétition Automobile a fait sa gloire avec Olivier Panis, ainsi que l’escrime quand Arianna Erigo en est l’ambassadrice. Le tennis est aussi une discipline qui a vu évoluer des sportifs adeptes de la marque, entre autres Virginie Razzano et Novac Djokovic. Hand-ball, rugby à XV, lutte, football sont aussi des disciplines dans lesquelles la marque s’est imposée.

Découvrez l’entreprise Zoho

Standard
Découvrez l'entreprise Zoho

Parmi les producteurs de Saas, le logiciel d’exploitation commercial qui hébergera dans le serveur d’une société les programmes, Zoho est plutôt bien placé et connaît un fort succès auprès des utilisateurs. Le “Logiciel en tant que Service”, la version française de Saas, est un système incontournable pour les prestataires afin de rendre leurs applications accessibles par ses clients via internet. Et c’est la principale activité de cette entreprise : la production de Saas.

Découvrez l'entreprise Zoho

Zoho, un nom rejoint le monde du digital

Une entreprise créée en 1996, Sridhar Vembu a orienté ses activités dans la production d’applications Saas en ligne, en l’occurrence les Zoho Show, Zoho Sheet, Zoho Writer et autres. Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, on compte 25 applications business qui sont sorties de l’entreprise et 50 millions d’utilisateurs en profitent. D’ailleurs, très accessibles, ces applications se veulent être adaptées aux besoins des débutants comme à ceux des professionnels.

Les outils qui sont les plus utilisés sont Zoho Campain, Zoho SalesIQ, Zoho CRM, Zoho Expenses, Zoho Connect et autres, des outils digitaux qui sont spécialement conçus pour des domaines comme la communication digitale, le marketing et la vente. Zoho One, avec plus de 35 applications Web, est la dernière en date qui promet à une équipe de vente, des collègues de marketing, la section de comptabilité et tous les acteurs d’une entreprise d’être en parfaite connexion et d’être plus productifs.

Les meilleures formations pour la maîtriser

On est maintenant familier avec les grands noms du numérique et du digital actuellement, quand il s’agit de moteur de recherche sur le Net, de programmes incluant la connexion internet, cet opérateur en applications digitales commence aussi à frayer un chemin dans le milieu que la maîtrise de sa manipulation est tout à fait accessible avec des formations. Il est alors devenu un nom qui intéresse les utilisateurs qu’un partenaire s’engage à vous en apprendre tous les b-à-ba, de vous prodiguer des formations à la carte et de vous assister dans l’utilisation.

Administrateur ou simplement un utilisateur voulant intégrer les applications issues de l’enseigne dans votre entreprise, vous aurez l’opportunité de tout savoir sur la plateforme, de paramétrer votre réseau, d’y intégrer vos données, d’améliorer les procédures de travail, d’être plus productif et d’avoir de bons résultats.

Quand le succès se confirme !

Chevauchant de succès en succès, l’entreprise a su s’imposer parmi les grands noms comme Microsoft, Salesforce ou Google. Le PDG Sridhar Vembu et toute son équipe, composée de plus de 250 salariés qui évoluent en Inde et Silicon Valley, suivent les mêmes traces de ces grosses pointures du digital pour mettre son empreinte. Ainsi, quand Zoho défrayait la chronique, il est de bon augure de dire qu’elle ira loin !

Premier portail pour être le premier dans le traitement de texte en ligne avec Zoho Writer, elle est également disponible pour les PME sans avoir à y intégrer de la publicité et avec un support technique par téléphone. Des produits issus de l’entreprise sont gratuits, entre autres le Wiki, la messagerie instantanée qui sera accessible avec un disque dur virtuel, et dont la gratuité aura pour but la fidélisation des clients pour que ces derniers consomment, et cette fois-ci en formule payante, les applications bureautiques professionnelles, qui pourraient concurrencer Google Apps.

Souleiado : la marque Provençale s’installe à Nîmes

Standard

Le réseau retail de Souleiado continue à s’étendre. En effet, la marque connue pour ses vêtements aux motifs provençaux, vient juste d’ouvrir un nouvel atelier de création à Nîmes, rue Général Perrier. Présente sur le marché depuis près d’un siècle, la marque nous prouve qu’elle n’est pas prête de disparaître.

Souleiado la marque Provençale sur tous les aspects

Souleiado est une marque célèbre de vêtements aux imprimés uniques et facilement reconnaissables. Elle est l’incarnation même de l’esprit du Sud, et a été la première marque à valoriser cette identité, bien avant Galliano, Dolce&Gabbana et Mami.

Elle a su s’adapter à l’évolution de la mode, tout en gardant son identité. Elle propose donc des vêtements aux coupes tendances mais toujours identifiables grâce aux imprimés traditionnels. Elle serait donc la marque idéale si vous êtes en quête de vêtements à la fois à la mode, raffinés et traditionnels.

Mais Souleiado ne se contente pas d’habiller les hommes et les femmes. Elle a considérablement étendu son activité, et propose bien plus que de simples vêtements de qualité. Ainsi, la marque commercialise divers accessoires comme des sacs, des chaussures, des chapeaux, des portemonnaies, des gants, des châles, des foulards etc. La maison bénéficiera également de la touche Souleiado grâce à divers accessoires, comme des linges de bain, de lit ou de table. Enfin, la marque touche aussi au cosmétique, et commercialise des parfums et du maquillage pour les yeux, les ongles, les lèvres et le teint.

L’installation de l’atelier de Souleiado à Nîmes

La marque Provençale connaît un regain de succès croissant depuis son rachat par Stéphane et Daniel Richard en 2009, et ne désire pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, son chiffre d’affaires augmente constamment, si bien qu’elle peut maintenant se permettre d’ouvrir de nouvelles boutiques. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle a décidé de renforcer sa présence à Nîmes.

Ainsi, elle vient de faire l’acquisition du bâtiment de l’ancienne Banque de France, située à Nîmes, sur la place de l’horloge. Elle a donc réalisé de gros travaux de rénovation afin d’y accueillir son atelier de création. Cette implantation est synonyme de source d’emploi supplémentaire pour la ville, car Souleiado envisage d’y faire travailler 20 personnes.

Outre le nouvel atelier de création, un musée occupera une autre partie du bâtiment. Ce musée s’ajoutera donc à l’espace muséal déjà présent dans la boutique situé au coin de l’avenue Général Perrier et de la rue Guizot et dans lequel on peut retrouver les plus belles pièces incarnant l’histoire de la marque comme les piqués marseillais, les châles et les costumes d’arlésiennes. Notons d’ailleurs que cette boutique de 400 m² fait partie des boutiques les plus importantes de Souleiado. Sa réputation n’est plus à faire, et de nombreux étrangers viennent même y faire leur achat.

La marque Nokia en pleine ascension

Standard

La marque légendaire de téléphones Nokia a repris du poil de la bête et compte bien continuer sur sa lancée. Son chiffre d’affaire récent a en effet augmenté, et la réédition d’un de ses modèles mythiques en smartphone haut de gamme ne pourrait que favoriser son ascension.

Nokia en pleine ascension après des années de galère

Nokia est une marque de téléphone réputée pour la fiabilité et la solidité de ses modèles. Elle a sorti des téléphones désormais mythiques comme le fameux 3310. Cependant, durant ces dix dernières années, elle a connu un passage à vide, en proposant des téléphones qui ne sont pas parvenus à s’illustrer face à la concurrence, notamment dans la catégorie des smartphones.

Mais cela semble maintenant être de l’histoire ancienne puisque l’année dernière, Nokia est devenue numéro un mondial des mobiles hors smartphones. En effet, le directeur marketing de HMD Global Pekka Rantala déclare que la marque est parvenue à vendre 70 millions de téléphones dans le monde en 2017, dont la plupart était des “feature phones”. Son objectif est maintenant d’élargir sa gamme de produits.

Une nouvelle collection bien étoffée

Son retour, elle le doit à la réédition du mythique 3310 et elle compte bien réutiliser cette même formule. Cette année, Nokia a présenté 5 nouveaux produits au Mobile World Congress, et celui qui a probablement le plus marqué fut la réinterprétation du 8110, un autre modèle qui a fait le succès de la marque. On y retrouve l’esprit originel, mais avec une cure de rajeunissement pour être dans l’ère du temps.

Pour poursuivre son ascension, Nokia va également étoffer sa gamme de smartphones Android. Pour ce faire, elle a présenté 4 modèles couvrant toutes les gammes, afin de satisfaire un maximum de monde et convenir à tous les budgets et toutes les demandes. Ainsi, le Nokia 1 sera le modèle d’entrée de gamme, avec un écran de 4,5 pouces, une mémoire 16 Go et la connectivité 4G pour un prix de seulement 90 euros. Le Nokia 6 sera le modèle de milieu de gamme. Il aura un boîtier en acier anodisé, un processeur SnapDragon 630 et sera vendu à 279 euros.

Pour les smartphones haut de gamme, on aura droit au Nokia 7. Il se caractérise par un écran de 6 pouces au format 18/9, un aspect céramique, un double appareil photo avec les optiques Carl Zeiss et équipé de la technologie de reconnaissance faciale. Le Nokia 8 Sirocco fera également sa sortie et se distinguera par son écran de 5,5 pouces incurvé sur les côtés.

Suitsupply : la marque qui fait polémique

Standard

Un vent de critiques a déferlé sur la marque Suitsupply lorsqu’elle a dévoilé sa collection printemps-été 2018. Quelle en est la raison ? Sa campagne de communication qui se base sur un fait sociétal qui ne fait pas encore l’unanimité : l’homosexualité.

Suitsupply, une marque habituée aux polémiques

La célèbre marque de costumes néerlandaise est réputée pour faire des campagnes publicitaires à polémiques. Déjà en 2010, la marque était dans l’obligation de retirer des affiches jugées trop « érotiques » de ses vitrines, dans un centre commercial situé à Londres. Ensuite, en 2016, elle a été fortement critiquée à cause des ses publicités que le grand public trouvait sexiste. On y voyait des hommes qui jouaient sur des femmes géantes et dénudées.

Le fondateur de la marque Fokke de Jong semble faire partie de ces entrepreneurs qui considèrent que tout buzz est bon pour faire parler de soi, qu’il soit positif ou négatif. Comme il le dit lui-même, la firme pense qu’il y a un potentiel à tirer d’un impact négatif, notamment dans un pays où elle a une présence significative et ayant des points de vue contrastés.

Le scandale de la dernière campagne de Suitsupply

Cette année encore, Fokke de Jong a voulu frapper un bon coup en lançant sa campagne intitulée « Find your perfect fit » (« Trouvez votre coupe parfaite »). Dans cette campagne, la marque de costumes met en avant des homosexuels, plus précisément des gays se regardant dans les yeux, se tenant les mains et se caressant. Le cliché le plus choquant a fort probablement été celui où deux hommes s’embrassent dans une position lascive.

Cette campagne publicitaire pour le moins osée a été diffusée dans 91 boutiques de Suitsupply à travers le monde. La marque a également utilisé comme support médiatique les réseaux sociaux afin de toucher encore plus de monde.

Les réactions suite à la polémique

Comme on pouvait s’en douter, les réactions vives ne se sont pas faites attendre. Nombreux sont les clients à s’être sentis offensés par les pubs diffusées, et souhaitent que la campagne soit annulée. Des clients habituels de la marque ont même affirmé qu’ils ne leur achèteraient plus de costumes car ils ne souhaitent pas être associés à cette image.

Sur les réseaux sociaux, de très nombreux utilisateurs qualifient la campagne d’inappropriée, de n’avoir rien à voir avec la mode, et même de dégoûtante. Selon Business Insider, le compte Instagram de Suitsupply a perdu plus de 12.000 utilisateurs après la publication des clichés tant controversés.

D’une autre part, les sympathisants de la cause LGBT ont salué l’audace et le courage de la marque pour sa campagne. Mais Suitsupply soutient-elle vraiment la cause homosexuelle ? Ou Fokke de Jong souhaite-il juste surfer sur la vague du bad buzz pour se faire encore plus connaître et gagner plus d’argent ? A vous d’en juger.