La saga Burlington

Standard

La célèbre marque de chaussette britannique Burlington qui pourtant n’était pas connue pour ses coups d’éclat vient de rompre avec ses habitudes en diffusant sur le web une série de trois spots publicitaires qui sont loin de faire l’unanimité, volontairement choquantes dans le style de Benetton et Agent Provocateur. Elle a fait appel pour cela à la jeune équipe de l’agence de publicité française Pain Surprises. Elle entend ainsi donner un grand coup de plumeau à son image vieillissante.

Burlington

«It’s a Fucking Matter of Detail», 2013

Publié sur Youtube en 2013, «It’s a Fucking Matter of Detail», que nous ne traduirons pas, se démarque déjà des habitudes de la marque qui ciblait plutôt jusqu’ici les quinquagénaires. Il met en scène un homme dans son plus simple appareil, n’ayant que des chaussettes Burlington aux pieds. Tout au long de la vidéo, il ne cesse d’insulter le public. Si le but du jeu était qu’on en parle, alors ils ont réussi, mais dans quel sens ? Telle est la question !

Burlington persiste et signe

Cette fois le scénario va plus loin. Une mère de famille est dans la cuisine en train de préparer à manger. Son fils derrière elle, en train de prendre son gouter s’interrompt et demande d’un ton espiègle. «Mom, can you sock me please ?». Autrement dit : « Maman, peux-tu me chausser s’il te plaît ? ». La mère, après un court moment de surprise répond avec le sourire : « Of course » (bien sûr), se penche et se glisse sous la table.

Le réalisateur a en fait joué sur la manière dont le garçon a prononcé le mot « sock » qu’on pouvait facilement confondre avec « suck » (sucer), ambigüité amplifiée par le geste de la mère. Les réactions ne se sont pas fait attendre sur Internet. Les commentaires fusent de partout, criant à l’inceste, la pédophilie. Des qualificatifs reviennent sans cesse : « immonde », « honteux »…

Et la saga continue

Cette fois encore, Burlington et Pain Surprises récidivent en touchant un sujet sensible qui a toujours créé une polémique et divisé l’opinion publique : l’euthanasie. Mais le but pour eux est de créer le buzz quoiqu’il en coûte.

« Euthanice me » met en scène un vieil homme sur son lit de mort et qui n’est maintenu en vie que par des appareils, et son petit-fils vient lui rend visite. Le garçon lui demande s’il allait mourir. L’atmosphère est pesant, chargé de tristesse. Puis en voulant lui remonter affectueusement sa couverture, il dévoile ses pieds et s’aperçoit qu’il porte des chaussettes Burlington. C’est alors que la convoitise fait place à la tristesse. Malgré les supplications du grand-père, il débranche l’appareil. L’humour noir dans toute sa splendeur !

Euthanasie – Pub Burlington Euthanice Me from Fautpaspousser on Vimeo.

La marque qui, jusque-là avait pour principale clientèle des personnes d’un certain âge aura voulu, à travers cette publicité, montrer que les jeunes eux aussi raffolent de leurs produits. Mais y a-t-elle réussi ? Rien n’est moins certain au vu des réactions des internautes.

Interrogé, Anthony Vernagallo de Pain Surprises explique : « Cette campagne est volontairement provocante et corsée ! Nous voulions prendre un sujet d’actualité pour créer le buzz ». Cette campagne ne sera diffusée sur aucune chaîne de télévision mais uniquement sur le web, sur des sites de partage de vidéos régulièrement fréquentés par les jeunes, et plus particulièrement les adolescents. Et Vernagallo d’ajouter : « Nous n’avons pas envie d’imposer cette publicité. Ce sont les gens qui doivent aller la chercher ».

Le Soulier Français veut lever des fonds avec Raizers

Standard

Le Soulier Français signe la renaissance de la chaussure fabriquée entièrement avec le savoir-faire de l’Hexagone et opte pour le financement participatif pour son décollage.

Un projet d’envergure

poirotEn quête de partenaires qui partageraient leurs visions ambitieuses de la chaussure Made in France, la marque Ellips ont racheté en aout 2015 les Ateliers Kelian et Jourdan pour se doter d’un atelier pouvant produire des chaussures haut de gamme pour les créateurs français. La collaboration servirait à soutenir les créateurs dans la conception, la réalisation et la fabrication de leurs collections de chaussures, la prestation incluant même la livraison. Le but ultime de ce projet n’est autre que le maintien de la qualité bien connue à la création française. La réalisation devant passer par un financement conséquent, Ellips a aussitôt pensé à une levée de fonds participative, appelée également crowdinvesting, en sollicitant particuliers et investisseurs privés.

Une compétitivité internationale

Ouvrir son capital à hauteur de 300 000 euros permettrait au soulier français de développer son activité existante et notamment d’étendre la clientèle de l’atelier et de varier les offres de services, mais surtout de faire le lancement de la marque « Le Soulier Français » en même temps qu’un magasin d’usine. Pour ce faire, la marque a lancé une campagne sur raizers.com. Selon Xavier Porot, le Président et co-fondateur, cette idée de “guichet unique” qui proposerait une large gamme de services aux professionnels français pérenniserait le savoir-faire national et tenterait d’apporter un équilibre au monopole italien dans l’univers de la chaussure de luxe.

Le projet Soulier Français

La marque Ellips a été lancée en 2009 par Xavier Porot et Priscille Demanche. Dans les débuts, faute de partenaire adéquat, le projet a essuyé quelques déceptions en Espagne. Après avoir réalisé une levée de fonds dans le courant 2014, l’idée est finalement venue aux fondateurs de revenir à la source et de faire valoir l’irréprochabilité des produits fabriqués en France. Cette idée coïncida avec la fermeture inopinée des ateliers de chaussures Charles Jourdan et Stéphane Kélian situés à Romans-sur-Isère. Ellips décide de conserver l’ancienne équipe de ces ateliers et s’engage alors à prouver que la fabrication à 100% française est réalisable avec une bonne dose de passion. Le Soulier Français a ainsi vu le jour et depuis, s’est installé à Bourg-de-Péage.

Pourquoi le financement participatif ?

Redonner vie à une filière quasiment abandonnée n’est pas chose simple. Certes les talents et la main d’œuvre qualifiée ne manquent pas dans le domaine de la création de chaussures en France, mais la concurrence internationale a mis à mal cette filière historique de l’industrie française et il est difficile de redonner ses lettres de noblesses aux souliers “made in France”. De nouvelles méthodes sont intégrées au projet, notamment en ce qui concerne l’assemblage et la couture. On ne pourrait pas se passer de mentionner l’essor économique prévisible dans la région. Le Soulier Français bénéficie manifestement du soutien des pouvoirs publics, dont le Ministère de l’Economie, les administrations locales, la Fédération Française de la chaussure ou encore la BPI. Le choix de Raizers, la plateforme de référence pour les financements participatifs est justifié par le fait que la somme à réunir est importante mais surtout que le projet sera une avancée pour le grand public, le tout se faisant sous forme d’Equity-crowdfunding, un mode de financement permettant à des investisseurs de devenir actionnaires de la marque, mode de financement pour lequel la plateforme est reconnue.

Et si vous êtes intéressé par le financement participatif, suivez sur le blog de Raizers, l actualité des levée de fonds.

Histoire de la marque Agent Provocateur

Standard

Créée en 1994 par Joseph Corré et son épouse de l’époque, Serena Rees, la sulfureuse marque britannique de lingerie féminine « Agent Provocateur » s’est démarquée par ses créations des plus suggestives. Joseph lui n’est autre que le fils de la célèbre styliste de l’époque punk Vivienne Westwood qui, elle-même est connue pour ses créations très colorées et excentriques.

agent provocateur

Historique

La première boutique est située dans le quartier de Soho à Londres et s’est répandue en quelques années dans les plus grandes capitales de la mode en Europe et aux États-Unis comme Paris, New York, Los Angeles, Vancouver, Moscou, Berlin, Vienne, Genève etc. Aujourd’hui, il en existe même au Moyen-Orient, en Asie et en Australie.

Dès sa création, la marque a lancé une ligne de lingerie de luxe, sexy, glamour et provocatrice mais sans connotation vulgaire car teintée du fameux humour anglais. Le « sexy chic » comme elle se plait à s’appeler a reçu un accueil chaleureux de la part d’une certaine frange du public. Bien que considérées comme des produits de luxe, elles sont restées accessibles et la vente a aussitôt explosé. Il faut dire qu’elle était vraiment en avance sur son temps puisque la mode du « Porno chic » et autre « Fetichic » n’est apparue que bien des années plus tard.

En plus de la lingerie, elle commence à créer dès l’année 2000 sa première collection de parfum dénommée « Salon Rose » pour Mark & Spencer. En 2006, elle met sur le marché une ligne de robes de mariée « Mariage » et de maillots de bain, une gamme de soutien-gorge baptisée « Maternité » En 2007, le couple se sépare et la marque a été rachetée par le groupe 3i.

parfum

Agent Provocateur table notamment sur les couleurs noires et roses pour ses collections, non seulement pour les lingeries mais également pour d’autres produits comme les robes de soirée, des chaussures, des gants, des bijoux.

Même des articles de sextoy tels que masques, cravaches, menottes etc. ont fait leur entrée dans la gamme de produits depuis 2009.

En 2011 une gamme de linge de maison haut de gamme a été lancée.

Campagnes médiatiques suggestives

Agent Provocateur s’est également distingué par ses campagnes médiatiques plutôt surprenantes et même jugées trop provocantes au point d’être interdites de diffusion dans certains pays à l’instar de « Rodeo » avec Kylie Minogue en 2008.

Ainsi, elle a été la première à user du marketing viral sur Internet. Les vidéos telles que « Love me tender… or else » en 2009, « L’agent par l’Agent Provocateur » en 2014 ont créé de véritables buzz. Elle considère Internet comme un média important et en use sans modération pour asseoir son image.

Pour ses campagnes, elle a su s’entourer des grands noms de show business tels que Kylie Minogue, Kate Moss, Pénélope Cruz, Christina Aguilera, Vahina Giocante, Rosie Huntington-Whiteley, Joséphine de La Baume, Mylène Jampanoï etc. La liste est longue. Mettre les plus belles célébrités du monde en petites tenues n’est pas donné à tout le monde. Mais Agent Provocateur l’a fait et ça continue.

Hypnia, spécialistes du matelas à mémoire de forme

Standard

Hypnia est une célèbre marque anglaise de literie qui s’est spécialisée dès sa création il y a 20 ans dans la fabrication de matelas à mémoire de forme. Elle est aujourd’hui reconnue comme leader en la matière malgré l’apparition ces derniers temps de concurrents offrant des produits à bas prix mais de qualité médiocre.

hypnia

Expansion

Elle s’est rapidement imposée dans tout le Royaume Uni grâce à son savoir-faire reconnu comme une référence avant de s’étendre vers l’Allemagne où elle a connu un franc succès, puis aujourd’hui, la France. Elle ambitionne désormais de conquérir tout le marché européen.

Spécialiste du matelas à mémoire de forme

Hypnia s’est essentiellement spécialisée dans les matelas à mémoire de forme utilisant la fameuse mousse viscoélastique, matière qui a la particularité d’épouser parfaitement les contours de votre corps et maintient ainsi la colonne vertébrale à la perfection. Un tel matelas est tout indiqué pour ceux souffrant de douleurs articulaires, dorsales et lombaires. Il améliore aussi la circulation sanguine de manière significative.

Cependant, afin de diversifier ses produits et toucher le plus large public possible, elle a ajouté à son catalogue divers autres articles tels que sur-matelas, matelas à ressorts, couettes, oreillers, lits et sommiers de diverses tailles.

Fabrication

Hypnia porte une importance particulière dans le choix des matériaux : mousse polyuréthane, ressorts ensachés etc. Ses produits restent toutefois très accessibles à tous les budgets afin de démocratiser la mousse viscoélastique. Le client a le choix entre les matelas à âme en mousse et ceux à âme ressort. Ce dernier est tout indiqué pour ceux préférant dormir sur une surface plus ferme.

hypnia1

Hypnia se décline en plusieurs gammes dont « Privilège », « L’essentiel » et « Gel innovation » qui se distingue par la présence de minuscules billes de gel qui ont la particularité de réguler la température de manière optimale, augmentant votre confort ainsi que la longévité du produit sous n’importe quel climat.

Le plus grand soin est apporté dans conception et la fabrication de ses produits en faisant appel aux toutes dernières technologies. La sélection des matières premières utilisées dans la fabrication est des plus rigoureuses et le respect des normes de qualité très strict. Ainsi, sa gamme est en constante évolution, intégrant à chaque fois les toutes nouvelles innovations en matière de literie.

Pour assurer une hygiène parfaite, tous les produits ont subi un traitement anti-acarien, antibactérien et hypoallergénique. Et pour une meilleure sécurité, ils sont également ignifuges. Notons que Hypnia fabrique elle même tous ses produits sans aucun sous-traitant, ce qui lui permet de s’assurer du respect strict du cahier des charges et de maintenir le meilleur qualité/prix par la même occasion.

Garantie 10 ans

Sûre de la qualité et la fiabilité de ses produits, la marque offre à ses clients une garantie de 10 ans et lui propose même un essai gratuit de 30 nuits. Pourquoi 10ans ? Tout simplement parce qu’il est vivement recommandé de remplacer son matelas après cette période. Le client peut alors dormir sur ses deux oreilles dans la décennie à venir.

Histoire de la marque Samsung

Standard

Lorsque l’on regarde nos tablettes, nos smartphones et autres appareils, l’on se rend compte que Samsung occupe une place importante sur le marché.

Samsung

Zoom sur l’histoire de cette marque qui a grandi au cœur d’une Corée en lambeaux.
 

Une entreprise qui touchait à tout

En 1938, la Corée était un pays miséreux, occupé par le Japon. C’est pourtant dans ce contexte qu’un certain Lee Byung-Chull a décidé de monter sa propre affaire, Samseong signifiant 3 étoiles, ou encore Samsung. La société se focalise alors sur les activités d’exportation de produits alimentaires vers la Chine. Le succès fut au rendez-vous, si bien que Samsung traite parfois du textile, parfois du sucre, allant jusqu’au marché des poissons.

samsung

La fin de la guerre a alors marqué la scission de la Corée en deux parties. Face à un besoin de reconstruire son économie, la Corée du Sud a décidé d’encourager certains chefs d’entreprises en leur donnant des moyens considérables. Parmi eux, l’on retrouvait certains leaders comme LG, Samsung, Daewoo ou encore Hyundai.

Un flair infaillible pour les bonnes affaires.

Lee Byung-Chull est un homme d’affaires aguerri et ne manque jamais une opportunité de faire des bénéfices. Il étend alors les activités de Samsung au textile, à la construction navale, à la pétrochimie et à bien d’autres domaines. Ce n’est qu’au début des années 60 que la firme se lance dans l’électronique, créant la filiale Samsung Electronics en 1969. Quelques années plus tard, la marque s’est mise à produire des postes téléviseurs en noir et blanc, puis des ordinateurs vers les années 1982.

Un nouveau souffle nait avec l’ère Lee Kun-Hee

Lorsque Lee Byung-Chung décède en 1987, c’est son fils Lee Kun-Hee qui lui a succédé, comme le veut les traditions des conglomérats familiaux asiatiques. Ce dernier décide alors de changer de leitmotiv et veut orienter Samsung vers les produits haut de gamme. En 1988, Samsung produit le SH-100, le premier téléphone mobile analogique coréen. Mais bien vite, Lee Kun-Hee et son équipe ont travaillé le design et la qualité de leurs produits. Les téléphones SH-700 et SH-770 arrivent alors sur le marché en 1993, faisant augmenter les ventes de Samsung de 51 % en seulement une année.

Devenu un leader mondial incontesté

Peu de temps après, Samsung a élargi son activité vers l’électroménager, les climatiseurs ou encore les produits et consommables informatiques. Au terme d’une association avec Sony, Samsung sort alors le premier écran LCD à cristaux liquides au monde. Dans les années 2000, Samsung n’a fait que confirmer son statut de géant mondial en technologies innovantes.

sams

En 2010, Samsung devient le numéro un en ventes de téléphones dans le monde, ainsi que par rapport aux ventes de smartphones. Samsung est également devenu leader dans la vente d’imprimantes et d’ordinateurs, en se plaçant 2ème producteur d’appareils photos et d’aspirateurs… L’on comptait plus de 276.000 employés de Samsung à travers le monde en 2009, la marque étant devenue un véritable empire de l’électronique, avec des actifs financiers qui dépasseraient les 294 milliards USD.

Lord lou une marque de luxe pour chiens et chats

Standard

Les animaux de compagnie sont des êtres à part. En tant que tels, ils doivent avoir le meilleur confort possible. Lord Lou leur propose des canapés et des mangeoires haut de gamme.

Les canapés de Lord Lou

lord lou

Les canapés de chez Lord Lou portent tous des noms de rois ou de reines célèbres. En voici quelques-uns :

La famille Antoinette prend l’aspect d’un prestigieux canapé pour chien de style rococo avec cadre en chêne massif. Il se décline en deux tailles small et médium et capitonné avec des tissus magnifiques dans des coloris anthracite, bleu foncé ou gris, ou une toile lourde de couleur grise. Il est livré avec un coussin assorti rempli de polyuréthane. Les tissus ont été traités avec du Téflon® pour les rendre lavables et résistants à l’eau.

La famille Arthur se présente comme un lit de style Louis XV avec un cadre en chêne blanc, noir ou brûlé. Plusieurs tailles et coloris sont disponibles. Les tissus sont traités au téflon pour les rendre plus résistants et lavables à l’eau.

Le canapé Edoardo est entièrement recouvert de cuir. S’inspirant directement du Bentley Point. Offrant un confort inégalable, il est également intemporel. Il est livré dans une taille Large unique.

La famille George se distingue par des formes rondes inspirées par le style Louis XVI. Son cadre est en chêne blanc, noir ou spécialement patiné avec le temps. Il est livré avec un capitonnage anthracite, noir ou bleu avec un coussin assorti dans la même couleur et rembourré avec du polyuréthane. Les tissus sont traités au téflon pour être résistants et lavable à l’eau.

La famille Luciano convient bien aux intérieurs modernes qu’àux champêtres. De style vintage, il est recouvert de cuir souple amovible. Il est disponible dans une taille unique. L: 100 x 80 x 31 cm.

La famille Luigi étonne avec ses lignes pures. C’est un lit pour chien d’une rare élégance. Il se décline en quatre tailles et arbore une robe en cuir artificiel noir façon peau de vache ou croco. Il est livré avec coussin de la même couleur rempli de polyuréthane. Pour son entretien, utilisez un savon doux et un chiffon humide.

La famille Massimo représente le top du top en matière d’élégance. Habillé de cuir d’une belle couleur brune, il est livré dans une taille unique de L : 102x76x35 cm.

Le concept Wheely convient à toute une famille. Fonctionnel et polyvalent, il est livré dans une taille unique et est recouvert d’une forte toile vert armée ou noire. Il est équipé de roues blocables dans une position pour éviter tout roulement intempestif. Il est proposé en 3 tailles : S: 68,6 x 48,6 x 21, M: 88,6 x 68,6 x 23 et L: 108,6 x 88,6 x 23.

Les mangeoires de Lord Lou

roma

La famille Milano Double comprend une table en bois recyclé facile à entretenir et des bols en acier inoxydable nettoyables au lave-vaisselle. Il est disponible en couleur chêne brûlé.

La famille Riva est exceptionnellement distinguée avec ses bols plaqués de 3 microns d’argent. Il existe 3 tailles : petite (15 cm), moyenne (19 cm) grande (24 cm).

La famille Roma se propose de permettre aux animaux de se nourrir dans des bols en acier inoxydable installés dans une table en chêne massif.

Les sociétés de ménage à domicile

Standard

Les vicissitudes de la vie aidant, les femmes de ménage sont devenues une denrée très appréciée en ce moment. Les sociétés de ménage à domicile fleurissent et c’est tant mieux, car elles constituent un rempart efficace contre le travail au noir.

femme du ménage

Une société de ménage à domicile, c’est quoi ?

Egalement connue sous l’appellation d’agence de services à la personne, la société de ménage à domicile est une entreprise ayant pour objectif d’offrir à des particuliers les services d’une femme de ménage. Il ne s’agit pas d’une simple agence de placement. La société de ménage à domicile est une entité bien structurée qui emploie pour son compte des femmes de ménages. A ce titre, elle est entièrement responsable de son personnel et exonère par la même occasion les particuliers chez qui les femmes de ménages officient, des formalités administratives (assurance, impôts, sécurité sociale) inhérentes à l’emploi de ces dernières.

Où trouver des sociétés de ménage à domicile ?

Depuis l’avènement d’internet, les recherches de services sont grandement facilitées. Il suffit de quelques clics pour pouvoir se renseigner. Certaines agences de ménages à domicile ont même pignon sur rue dans toute la France. Dans les grandes métropoles, le problème ne se pose pratiquement pas vu que c’est une activité qui a le vent en poupe. Le bouche à oreille est l’un des meilleurs moyens de s’assurer de la qualité de prestations d’une société. Votre entourage pourrait donc vous donner un avis objectif sur telle ou telle entreprise. Autrement, il vous faudra vous servir de votre flair.

Comment choisir la bonne agence ?

Surveillées de près par les autorités, les agences de ménage à domicile ont tout intérêt à offrir les meilleures prestations dans le segment qui les concerne. D’ailleurs, en général c’est bien le cas. Il vous suffit donc d’aller sur internet pour trouver votre bonheur. Certains sites comme Dweho ou encore Shiva se sont taillés une excellente réputation. Internet vous facilite donc la tâche, mais vous auriez tout de même avantage à en choisir une près de votre domicile pour des raisons d’ordre pratique.

dweho

Quel est le coût médian de la prestation ?

Lorsque vous vous serez assuré de la qualité de prestation de l’agence avec laquelle vous comptez faire affaire, il faudra envisager les questions pécuniaires. Il n’est pas dit que le tarif représente toujours un critère de compétence, mais il peut tout de même vous donner quelques indices. En général, les sociétés de ménage à domicile pratiquent un tarif basé sur un taux horaire. Ce dernier varie selon la région où vous vous trouvez, mais il se situe globalement dans une fourchette allant de 16 à 25€.

Histoire du groupe eiffage

Standard

eiffage

Depuis sa création, le groupe Eiffage a permis la réalisation de certains des plus grands projets de construction de ces 170 dernières années. Ainsi, il a bâti quelques-uns des monuments les plus célèbres de notre civilisation actuelle : l’opéra de Sydney en Australie, le Palais Omnisports de Paris Bercy, et bien entendu, la Tour Eiffel. Mais le groupe n’en a pas moins réalisé en aménagement urbain avec des logements, des bureaux, des autoroutes, le tunnel sous la Manche etc.

Voici donc l’histoire d’un des groupes français et européens les plus performants dans le domaine de l’immobilier : le groupe Eiffage.

Chronologie de la constitution du groupe Eiffage

    -> 1844 fut la 1ère date marquante du groupe. Cette année a vu la fin des travaux du canal du Nivernais (qui mesure 174 km) et la création de la société familiale de BTP : Fougerolle, par Philippe Fougerolle.

    -> C’est en 1850 que la société Eiffel, spécialiste en construction métallique naquit.

    -> Puis en 1863, Emile Quillery créa à son tour à Saint-Maur-des-Fossées, l’Entreprise qui porta le nom familal.

    -> L’année 1897 fut celle de la création de la société Forclum (Force et lumière électriques)

    -> En 1924, l’entreprise spécialisée dans le BTP dénommé SAE (Société Auxiliaire d’Entreprises Electriques et de Travaux Publics) est créée.

    -> Puis s’en suivit le début de la formation du groupe :

    -> 1985 : intégration de Forclum dans l’entreprise Fougerolle ; 1990 : acquisition de la Société Eiffel par SAE.

    -> Et enfin, en 1992, les entreprises Fougerolle et SAE s’unirent pour former le Groupe Eiffage

    -> La plus récente création a eu lieu en 2000 : celle d’Eiffage Construction par le regroupement de Fougerolle, Quillery et SAE.

Envergure du groupe Eiffage

pierre berger

Comme énoncé plus haut, le Groupe Eiffage est né du regroupement de poids lourds dans l’industrie du bâtiment, de la construction, des travaux publics et aménagements urbains. Ce qui fait de lui, le 3ème groupe français en BTP et concessions, et le 5ème à l’échelle Européenne.

L’association de Fougerolle et SAE regroupe aujourd’hui plus de 68.000 employés et collaborateurs autour de son PDG Pierre Berger. Ensemble, ils pèsent plus de 14 milliards d’euros de chiffres d’affaires et règnent sur les domaines de la concession et PPP, de la construction, des travaux publics, de l’énergie et du métal.

Eiffage Construction est aujourd’hui un des plus grands noms du BTP mondial.

Le groupe Eiffage, un géant dans ses domaines

Le Canal du Nivernais, La Tour Eiffel (LE symbole mondial de Paris), le Port de Dakar, le pont de Tancarville, l’opéra de Sydney, l’aéroport de Jakarta, la Pyramide du Louvre. Voilà « quelques » œuvres du Groupe Eiffage. Mais hormis ces grandes constructions, le Groupe est également un des plus grands constructeurs-promoteurs immobiliers français, avec Bouygues, Vinci et Nexity. Ils proposent des logements neufs dans toute la France.

Mode : 3 marques qui montent

Standard

Sur la vague déferlante de la tendance en matière de mode surfent toutes sortes de marques les unes tout aussi originales que les autres ! Pour cette année, voici donc quelques marques qui ont le plus tendance à se démarquer de toutes dans cette grande spirale concurrentielle qu’est la mode.

La marque italienne ASH continue sur sa lancée

ash-marqueDepuis sa création dans les années 2 000, la marque ASH a su s’imposer dans le monde de la mode. Spécialisée dans les chaussures de fabrication italienne, ASH est très appréciée par les fashionistas adeptes de glamour et de vintage. Les articles de cette marque qui ne cesse de monter sur la déferlante de la mode se rapprochent à la perfection des attentes de ses consommatrices toujours plus exigeantes. Ainsi, ASH propose sa collection Fashion Sport et aussi sa collection Main Line. Chacune de ses low boots, ou bottes ultra-hautes, ou encore sandales de soirées et escarpins entre autres font le bonheur des mordues de la marque ASH.

D’ailleurs la tendance incontournable du moment pour ces « divas italiennes » est à la fois féminine et rock’n roll. Les sneakers compensés s’habillent de cuir ou de satin et se parent de détails de luxe. Les matériaux de grande qualité, les couleurs subtilement mariées ainsi que le design affirmé qui démarquent ASH de toutes les autres marques fashionfont qu’avoir sa ou ses paires de ASH est le MUST HAVE pour toutes celles qui veulent absolument faire partie de la vague de la tendance !

La marque Heidi’s est en bonne voie

sac-heidi'sLe sac à main ! Cet incontournable accessoire de mode pour les femmes suit également une mode bien distincte chaque année. D’ailleurs Nena Woreth, la créatrice de la marque Heidi’s l’a bien comprise et a donc relevé le défi de séduire les femmes modernes à la recherche de la touche de sophistication et de féminité qui les symboliseront à la perfection ! Le pari pour la créatrice est gagné, car ses sacs Heidi’s font partie des marques qui montent désormais dans la tendance. Caractérisés essentiellement par une matière très noble, les sacs Heidi’s en cuir souple ou en vachette offrent un look intemporel et stylé a toutes celles qui les portent.

Du sac bye bye, à la besace à franges, en passant par le sac seau pour finir avec le grand retour des cabas, les sacs en cuir de Heidi’s surfent incontestablement sur la déferlante ! La tendance gypsy et l’attitude trendy entre autres sont au rendez-vous avec la star montante des marques de sacs Heidi’s.  Pour toutes les fashionistas, le moment est venu de succomber à la bonne odeur du cuir et au MUST HAVE des sacs Heidi’s !

Primark ou la révolution !

La marque irlandaise Primark fera le bonheur des grandes accros à la mode ! Des marques de vêtements de luxe, des looks très tendance et surtout à petits prix, voilà un cocktail tout à fait explosif qui ne manquera de faire tomber dans la fièvre du shopping plusieurs fashionaddict ! Primark n’est plus à présenter dans toute l’Europe, la France omise ! Mais depuis le mois de décembre 2013 et jusqu’en juin 2014, Primark promet d’ouvrir plusieurs milliers de m² de rayons de mode aux villes françaises et à ses mordues du fashion. La dernière tendance tout en style et de surcroît à prix mini, voilà qui fera de Primark une marque qui montera bien haut dans la mode en France !

 

Histoire de la marque Havaianas

Standard

Havaianas

Havaianas est une marque brésilienne qui se spécialise dans la fabrication de sandales inspirées des zori japonaises. Les sandales de la marque se reconnaissent aisément grâce à leur semelle plate à la texture grain de riz, reliée au pied par deux lanières en caoutchouc qui se placent entre les deux premiers orteils.

Havaianas, les dates importantes

Depuis son lancement en 1962 par Alpargatas (une entreprise brésilienne du nom de son créateur Sao Paulo Alpargatas), la marque Havaianas fait partie de la fierté nationale du Brésil. Les sandales vivent un succès fou, le côté confort et l’attractivité du petit prix contribuant beaucoup à sa renommés. La marque vivant des beaux jours heureux, les imitations n’ont pas tardé à apparaître et c’est en 1970 que le slogan « Havaianas, la vraie » a été lancée.

Chico Anysio, le comédien culte du pays prône les qualités du produit dans les années 70 et 80. En 1993, la marque lance la ligne Top monochrome pour introduire les Havaianas dans l’univers de la mode, cette fois en arborant le titre d’accessoire. En 1994, le slogan change en « Havaianas, tout le monde la porte » et les plus grandes stars exhibent leurs pieds arborant les fameuses sandales, jusqu’aux murs newyorkais qui s’ornent de grandes représentations Havaianas du grand artiste Mc Faul. L’année 1998 a été marquée par les Havaianas Brasil spéciales Coupe du Monde.

Havaianas dans les années 2000 à aujourd’hui

Avec les années 2000, la marque s’ouvre à l’internationale et en 2002, elle habille les créations de Jean Paul Gautier. En 2003, c’est au tour de Jean-Charles de Castelbajac ainsi que Francesco Smalto en 2004. En 2006, la ligne Slim est lancée et la première boutique en France ouvre ses portes à Saint Tropez. En 2007, elle se place comme sponsor officiel de la cérémonie des oscars, et participe à la Fashion week de New York.

Ensuite, une filiale européenne est implantée à Madrid en 2008. En 2009, la griffe renforce sa renommée mondiale et « plante » un champ de tongs au pied de la Tour Eiffel. Elle inaugure la même année l’Espace Havaianas dans la ville de Sao Paulo au Brésil et une ligne de sacs colorés a été lancée. Actuellement, plus de 85 pays consomment les produits de la marque.

havaianas (1)

Havaianas, quelques chiffres

Pour célébrer son demi-siècle d’existence, Havaianas reproduit en série limitée de 50.000 paires, la première paire de sandales de la marque qui fut une paire de tongs blanches à lanières bleues. La totalité des ventes sera ensuite reversée à l’Unicef pour financer des projets au Brésil. Après plus de 50 ans, Havaianas n’a pas pris une seule ride. Encore mieux, les paires de tongs griffées de la marque se produisent à pas moins de 205 millions d’exemplaires chaque année et elles se vendent dans plus de 85 pays à travers le monde.

Depuis 1962 jusqu’en 2012, plus de 4 milliards de paires de Havaianas sont vendues dans le monde pour un chiffre d’affaires de plus de 500 millions d’euros.

Havaianas ou du caoutchouc devenu le must have à prix d’or

La campagne marketing de la marque brésilienne a porté ses fruits tant et si bien qu’un phénomène est né. En effet, le produit est devenu le must have qui se vend en plus à prix d’or. Une paire de tongs Havaianas se vend en moyenne aux environs de 20 € et le produit peut même être proposé à 60 €. Au Brésil, les Havaianas Swarovski incrustées de 174 cristaux peuvent atteindre la bagatelle de 100 €.