Histoire de la marque Asics

Standard

On a l’embarras du choix sur les vêtements et les accessoires de sport, et parmi les marques les plus prisées, Asics est une référence en matière de chaussures de sport. Et voilà que depuis 70 ans d’existence, cette marque japonaise séduit les consommateurs des quatre coins du monde et toutes les disciplines sportives ont été étudiées minutieusement chacune afin d’avoir ses propres chaussures.

Histoire de la marque Asics

Asics ou le savoir-faire japonais

C’était le 1er septembre 1949 que Kihachiro Onitsuka a fondé une société portant son nom. Cordonnier dans ses fonctions, il s’est inspiré des gestes et mouvements des basketteurs pour confectionner des chaussures de basketball et les a commercialisées. Le succès n’a pas tardé à pointer son nez et 1951 était l’année de sacrement pour la société puisque le modèle Tiger a permis à un athlète du marathon de Boston de gagner et c’était le début d’une belle aventure.

Mais ce qui a vraiment fait la renommée de la marque, c’est cette rigueur dans les techniques orientales, c’est cette autodiscipline qu’a faite preuve son fondateur, mais surtout ce sens de l’observation qui lui a permis de concevoir ses premières paires de chaussures qui ont déclenché le succès.

Jusqu’à son dernier souffle, en 2007, Kihakiro Onitsuka était toujours à la tête de la grande firme et, à sa mort, l’ancien athlète du JO 1964, Motoi Oyama, a repris le flambeau en février 2008 en devenant le PDG de la société. La firme a renforcé davantage sa notoriété en faisant l’acquisition de la compagnie suédoise Haglöfs en 2010 et en 2016, elle a acheté Runkeeper.

Les articles portant l’enseigne se sont étendus vers les vêtements de sport et ne se sont plus focalisés sur le basketball, des chaussures de running, de volley-ball, d’athlétisme, de football, de tennis et d’autres disciplines.

Des technologies de pointe pour plus de confort

La firme réserve un point essentiel sur les principes qu’il a hérités de son fondateur : offrir le confort à ses consommateurs. Asics a alors adopté la formule “gel” pour la fabrication de ses baskets. Ce dispositif permet d’amortir les chocs, mais de servir également de support pour l’appui. Disposé dans la partie du talon et dans celle de l’avant-pied, ce gel offre un confort optimal pour les courses.

Il y a également la formule “Ortholite” qui préserve de la dermabrasion et d’optimiser la circulation de l’air à l’intérieur de la chaussure. La collection “ComforDry Sockliner” a été conçue avec ce procédé et préserve ainsi le pied des frottements, l’aère également.

Et surtout, la marque a breveté une technologie dont il a fait la découverte, “Solyte”, qui se caractérise par une semelle confectionnée dans un nouveau matériau de co-polymère sans EVA, dont l’action est de l’alléger, ce qui impacte également sur le poids de la chaussure, permettant par la suite d’éviter la déformation de la chaussure.

Des ambassadeurs de taille

Les particularités des chaussures et des vêtements de la marque Asics se trouvent dans ces technologies, mais également dans le choix des couleurs, dans son aérodynamisme, dans le style que de grands sportifs les ont choisis pour les compétitions. Ainsi, on lui assigne plusieurs noms, de grands noms du sport, toutes disciplines confondues.

On peut alors citer des ambassadeurs dont le nom est assimilé à la marque, entre autres les athlètes de la Fédération Française lors de JO de Rio mais dont le contrat s’étendra jusqu’aux JO de Tokyo. Il y a également les stars du basket-ball comme Michael Cooper ou Sam Perkins dans les années 80, ou encore Chris Morris au début des années 90.

Même la compétition Automobile a fait sa gloire avec Olivier Panis, ainsi que l’escrime quand Arianna Erigo en est l’ambassadrice. Le tennis est aussi une discipline qui a vu évoluer des sportifs adeptes de la marque, entre autres Virginie Razzano et Novac Djokovic. Hand-ball, rugby à XV, lutte, football sont aussi des disciplines dans lesquelles la marque s’est imposée.