Facebook : un centre de recherche sur l’Intelligence artificielle à Paris

Standard

Le géant du web Facebook a révélé le Mardi 02 Juin dernier la création d’un centre de recherche sur l’Intelligence Artificielle à Paris.

FAIR, le nouveau centre de recherche

FAIR

Ce 02 Juin, Facebook annonçait l’ouverture d’un nouveau centre situé dans la capitale française. Facebook Artificial Intelligence Research ou FAIR sera son pôle européen de recherche sur l’intelligence artificielle, un des domaines privilégiés du groupe.

Le centre a déjà recruté officiellement six personnes, mais prévoit d’embaucher à terme entre 40 et 50 personnes, dont une vingtaine de chercheurs. Le Directeur de l’équipe a également déjà été nommé. Yann LeCun, un Français spécialiste de l’intelligence artificielle et professeur à la New York Université tiendra donc les rênes du 1er laboratoire de recherche francophone de Facebook.

L’intelligence artificielle, une priorité de Facebook

L’intelligence artificielle est un des domaines qui intéresse le plus le puissant groupe internet. Elle a déjà permis la création du « deep learning » ou apprentissage en profondeur. C’est un système qui permet aux ordinateurs l’auto-apprentissage, et ainsi développer leur compréhension des textes et images, et mieux organiser le flux d’informations des fils d’actualités.

reconnaissance vocale

Son application va de la reconnaissance vocale à la traduction automatique de textes en passant par la réalité virtuelle. Grâce à cette intelligence artificielle, les spam et contenus violents sont automatiquement détectés. Elle est tellement pointue qu’elle est capable de reconnaitre 487 sports différents dans des vidéos.

Dans une dizaine d’années au plus tard, elle confèrera aux machines la faculté de mener à bien des tâches qui demandent un raisonnement et ce, sans intervention humaine. A terme, les ordinateurs devraient pouvoir retranscrire, résumer et traduire un texte et même, tenir une conversation avec quelqu’un.

Pourquoi avoir choisi la France ?

Les grands noms du monde de la technologie privilégient de plus en plus la France pour y installer leurs centres de recherches. Après Google qui avait ouvert en 2013 son centre culturel à Paris, c’est au tour d’un autre colosse américain de l’internet de venir s’implanter dans la capitale française.

Yann LeCun

Selon les dirigeants de Facebook, il existe en France une concentration de génies et de spécialistes dans le domaine des mathématiques et de l’informatique. Yann LeCun appuie cet avis en affirmant que le pays possède les meilleurs chercheurs et institution de recherche en informatique au monde.

Mais à côté de cette qualité des chercheurs, d’autres critères rendent la France attractive : les salaires y sont moins élevés qu’aux Etats Unis, les sociétés peuvent également bénéficier de crédit d’impôt de recherche.